Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Traditions de l’Avent : la joie de Noël se partage de mille manières

shutterstock_Untitled design.undefined-2

© Shutterstock

Gâteaux de Noël

Magnificat - publié le 12/12/17

Pendant l'Avent, Aleteia partage avec vous des traditions de Noël. Il n’y a pas de fête sans festin et sans festin partagé.

Plus que les autres fêtes, Noël requiert bien des formes de préparation. Si la plus importante est celle du cœur, qui s’ouvre pour accueillir le Christ, il n’en reste pas moins vrai que les éléments décoratifs, crèche et sapin, boules, guirlandes et bougies, donnent un charme particulier à ce moment unique. Pour que la fête soit complète, les gâteries sont attendues. Alors grands et petits mettent la main à la pâte pour confectionner toutes sortes de petits gâteaux aux formes et au goût variés.




Lire aussi :
Traditions de l’Avent : les messes au « chant du coq »

Les recettes judicieusement rangées depuis l’an dernier sortent des placards tout comme les boîtes de fruits confits, la cannelle, les oranges, les raisins secs, la poudre d’amande, qui s’entassent sur la table. Et, bientôt, montent de délicieuses odeurs de sablés tout chauds qu’il ne reste plus qu’à décorer d’un rien de chocolat ou de sucre glace.

Mais pas question de les manger immédiatement, il faut les ranger dans ces boîtes en fer qui attendent leur chargement annuel. C’est la nuit de Noël qu’ils seront partagés, en famille, mais pas seulement ; des petits sachets préparés seront ben vite portés aux amis malades, aux voisins esseulés et, parfois, donnés aux personnes pauvres rencontrées dans la rue. La joie de Noël se partage de mille manières, et les petits gâteaux en sont une toute simple.

Retrouvez cette histoire dans le Compagnon de l’Avent 2017 de Magnificat.

Tags:
FamilleNoël
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement