Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Voici l’armure du Seigneur pour sortir vainqueur d’un combat spirituel

shield

© Shutterstock

Philip Kosloski - publié le 10/03/18 - mis à jour le 05/09/23

Saint Paul utilise l’image de l’armure d’un soldat romain pour symboliser l’équipement nécessaire à quiconque veut servir dans l’armée du Seigneur.

Au terme de sa lettre aux Éphésiens, saint Paul encourage la communauté chrétienne à “puiser [son] énergie dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force” et à “revêtir l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable.” (Ep 6, 10-11) Il poursuit en expliquant plus précisément quels sont les éléments qui composent cette armure spirituelle :

“Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu.” (Ep 6, 14-17)

L’emploi d’une terminologie militaire rend ce passage particulièrement évocateur. L’armure de Dieu apparaît fréquemment dans l’iconographie chrétienne, notamment dans des représentations de saint Paul. L’Apôtre utilise cette analogie pour toucher son auditoire à deux niveaux.

Premièrement, Éphèse était une ville majeure de l’Empire romain, c’était un important carrefour commercial dans la région. La présence romaine s’y ressentait très fortement, si bien que la population pouvait très facilement se représenter l’armure d’un soldat romain. De plus, de nombreux combats de gladiateurs se déroulaient dans ses arènes. Ses habitants étaient donc coutumiers des âpres combats qui s’y déroulaient.

Deuxièmement, l’image de l’armure pouvait également parler à la population juive de la ville car elle est déjà présente dans l’Ancien Testament, plus particulièrement dans un passage d’Isaïe dont s’est inspiré saint Paul :

“[Le Seigneur] a revêtu la justice comme cuirasse, et mis, sur sa tête, le casque du salut ; il a revêtu les vêtements de la vengeance, il s’est drapé de son ardeur jalouse comme d’un manteau.” (Is 59, 17)

Le bouclier et l’épée, des éléments les plus importants de l’armure du Seigneur

Saint Paul s’appuie également sur un autre passage du Livre de la Sagesse :

“[Le Seigneur] prendra pour armure son ardeur jalouse, il armera la création pour réprimer ses ennemis. Il revêtira la justice comme cuirasse et mettra comme casque le jugement sans appel ; il prendra comme bouclier l’invincible sainteté ; en guise d’épée, il affûtera sa colère implacable, et l’univers, à ses côtés, combattra les insensés.” (Sg 5, 17-20)

Le bouclier et l’épée sont deux des éléments les plus importants de l’armure du Seigneur, représentant respectivement la foi et les Évangiles (et la Bible en général). Ils le sont d’autant plus si l’on se place dans le contexte militaire romain, où le bouclier avait notamment une place prépondérante, puisqu’un légionnaire pouvait s’en servir pour charger, tenter de renverser son adversaire, puis continuer à se battre en s’agenouillant derrière cette protection. La foi est l’un des points centraux de l’enseignement de saint Paul, et l’image qu’il emploie de la foi comme bouclier pour le combat spirituel est particulièrement évocatrice.

Nous avons tendance à sous-estimer les aspects spirituels des combats que nous avons à mener chaque jour. Mais l’armure du Seigneur — constituée de la foi et de la Parole de Dieu, mais aussi de la vérité, de la justice, de la paix et du salut comme autres appuis — est le meilleur moyen de sortir vainqueur de nos luttes contre nos ennemis spirituels.

Tags:
CombatGuerre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement