Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Qu’est-ce qu’une église prieurale ?

PRIORAL CHURCH

Kristobalite CC

Benjamin Fayet - publié le 14/02/19 - mis à jour le 06/02/23

Les églises prieurales, situées au sein des prieurés, sont le cœur de ces établissements monastiques.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Les prieurés sont des petites communautés monastiques dépendant la plupart du temps, mais pas systématiquement, d’une abbaye. Ces communautés sont établies dans des couvents ou dans de simples maisons pour les moins importantes d’entre elles. L’église prieurale, qui dépend donc d’un prieuré, possède une position centrale dans ces établissements voués à la prière et au travail. Ces églises sont généralement construites et entretenues par les abbayes mères dont dépendent les prieurés.

Comme tous les établissements monastiques, la journée du prieuré respecte la liturgie habituelle des heures et ses sept offices rituels (Matines/Lectures, Laudes, Tierce, Sexte, None, Vêpres, Complies). L’église prieurale est donc le cœur battant du prieuré et de sa communauté qui s’y réunit à heures fixes, religieux appelé au recueillement par le clocher qui rythme leurs journées. S’y exerce le plus souvent la règle bénédictine qui codifie l’essentiel de cette vie monacale.

Au Moyen Âge, âge d’or du monde monastique, les prieurés sont parfois fortifiés. Le clocher de l’église pouvait alors servir de tour d’observation. Elle contribuait ainsi à la défense de l’établissement religieux quand  la prospérité de certains prieurés pouvait susciter la convoitise. À côté de l’église se trouve généralement le cloître entouré des bâtiments nécessaires à la vie communautaire.

Les prieurés comme les abbayes contribuent à l’organisation économique de la société médiévale, mais aussi à son développement culturel par la plume des moines copistes qui reproduisent les ouvrages, ou par les chants qui y résonnent quotidiennement… Selon Philippe Méry, l’auteur du livre Abbayes, prieurés, couvent France, ces établissements forment véritablement « un creuset de civilisation. » Certaines abbayes puissantes parmi les plus prospères peuvent en effet compter parfois jusqu’à près de 300 prieurés qui dépendent d’elles. Ces abbayes tissent ainsi une toile à la fois temporelle sur le territoire et spirituelle par leurs églises prieurales desquelles  les prières des moines s’élèvent avec ferveur.

Les dix abbayes de France à avoir vues dans sa vie :

Tags:
AbbayeÉglise
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement