Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Au Kenya, le recyclage des tongs érigé en forme d’art

Domitille Farret d'Astiès - publié le 23/02/19

Alors que la protection de l'environnement est l'une des questions essentielles de ces dernières années, une entreprise kényane s'est lancée dans une activité de recyclage plutôt singulière.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Transformer des tongs en œuvres d’art… Voilà l’ambition d’Ocean Sole, une entreprise sociale qui recycle chaque année des milliers de « flip-flops » usagées ramassées sur les plages kenyanes qu’elle transforme en jouets, en produits artistiques ou encore en bijoux. En effet, alors que l’homme a produit 9 milliards de tonnes de plastique depuis les années 1950, les déchets en plastique (sacs, pailles, tongs oubliées par les touristes…) envahissent nombre de plages d’Afrique, dont celles du Kenya, pour terminer malheureusement bien souvent dans l’océan. Avec Ocean Sole, les tongs récupérées sur les plages sont envoyées dans un atelier de création à Nairobi, la capitale du pays, où elles sont nettoyées, découpées, assemblées et travaillées avant d’être vendues partout dans le monde.

Un projet écologique et économique

Lancé par des Kényans qui travaillent avec des associations partenaires, ce projet remplit de multiples fonctions. Écologique, il permet de nettoyer les plages et d’épargner les océans. Économique, il donne du travail à des locaux dans des domaines variés (collecte des tongs et artisanat). Selon l’entreprise, qui explique avoir recyclé plus d’un demi-million de tongs en 2017, ce projet donne un emploi à une centaine de personnes. Enfin, artistique, il contribue à la création d’objets et d’œuvres d’art uniques et bigarrées faites à la main par des travailleurs kényans : balles de jonglage, poubelles de recyclage, girafes décoratives, décorations murales… De quoi voir de toutes les couleurs.




Lire aussi :
Des soutanes en plastique recyclé : les Églises au défi de la pollution

Tags:
AfriqueÉcologieentreprisekenyasocial
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale