Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

« Mon Père je m’abandonne à toi », votre chant pour le Mercredi saint

WEB2-JESUS-PRAY-GODONG

P Deliss I Godong

Jésus priant, église copte Saint-Antoine à Jérusalem.

Agnès Pinard Legry - publié le 07/04/20

« Chanter, c’est prier deux fois », disait saint Augustin. Pour vous accompagner tout au long de la Semaine sainte, Aleteia vous propose un chant, à entonner ou à écouter, chaque jour. Pour le Mercredi saint, qui fait traditionnellement référence à la trahison de Judas, Aleteia vous invite à (re)découvrir la prière d’abandon chantée de Charles de Foucauld, « Mon Père je m’abandonne à toi ».

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Dernier jour avant le Triduum pascal, le Mercredi saint fait référence à la trahison de Judas. Jésus se trouve en compagnie de ses disciples pour un dernier repas, celui de la Pâques, au cours duquel il institue l’Eucharistie, avant que l’épreuve de la Passion ne les disperse. Lors de ce repas, il annonce la trahison de Judas qui a pourtant suivi Jésus. « Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer. Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! », peut-on lire dans l’évangile du jour (Mt 26, 14-25).




Lire aussi :
Voici comment célébrer, à la maison, le Mercredi saint

Cet évangile invite à la réflexion personnelle : sur quelle route ai-je décidé de cheminer ? Suis-je prêt à lâcher prise, à m’abandonner à Dieu et à placer toute ma confiance dans le Seigneur ? Quel comportement ai-je choisi d’adopter vis-à-vis de mon prochain ? Celui de Judas prêt à trahir pour assouvir ses désirs ou de Jésus prêt à aimer au point de donner sa vie ? Pour vous aider dans votre méditation, Aleteia vous propose de chanter ou d’écouter la magnifique prière d’abandon de Charles de Foucauld, « Mon Père je m’abandonne à toi » :

Mon Père, mon Père, je m’abandonne à toi,
Fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses, je te remercie.
Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Mon Père, mon Père, en toi je me confie.
En tes mains je mets mon esprit
Je te le donne le cœur plein d’amour.
Je n’ai qu’un désir, t’appartenir.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Mon Père, mon Père, en toi je me confie.
En tes mains je mets mon esprit
Je te le donne le cœur plein d’amour.
Je n’ai qu’un désir, t’appartenir.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi,
Car tu es mon Père, je me confie en toi.

Tags:
Charles de FoucauldMusiquePrièreSemaine sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement