Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 12 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Cinq raisons pour lesquelles les chrétiens de Terre Sainte ont besoin de votre aide

HOLY-LAND-shutterstock_151557635.jpg

Anastazzo / Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 13/09/20

La collecte qui a lieu dans les paroisses du monde entier ce dimanche 13 septembre est dédiée à tous les chrétiens de Terre Sainte.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Traditionnellement organisée le Vendredi saint, la collecte mondiale pour la Terre Sainte a été décalée à ce dimanche 13 septembre en raison de la crise du coronavirus. Alors que les restrictions de déplacement privent les communautés chrétiennes des recettes habituellement générées par l’industrie du tourisme, la crise sanitaire se transforme en crise économique et sociale. Certains chrétiens sont même poussés à émigrer. Leur présence est pourtant indispensable. Voici cinq exemples d’actions concrètes qu’ils mènent dans la région.

1.Gardiens des sanctuaires chrétiens grâce à la Custodie de Terre Sainte

La première et la plus évidente tâche des chrétiens de Terre Sainte, en particulier de la Custodie franciscaine de Terre Sainte, fondée par saint François d’Assise il y a huit siècles, est de protéger les lieux où Jésus a vécu. Sans ces chrétiens, et en particulier sans ces franciscains, des lieux datant de moments importants de la vie de Jésus, visités aujourd’hui par des milliers de pèlerins, auraient pu tomber dans l’oubli. Aujourd’hui, les chrétiens représentent 2% de la population vivant sur le territoire d’Israël. Leur présence et leur activité sont déterminantes pour que les sanctuaires chrétiens continuent d’ouvrir leurs portes.




Lire aussi :
« Si les chrétiens d’Orient ne trouvent pas leur place de citoyens, ils partiront »

2.Des témoins de l'Evangile dans les lieux saints

Le risque serait que les lieux dans lesquels Jésus lui-même a vécu finissent par être transformés en musées. La présence chrétienne en Terre Sainte fait que ces sanctuaires continuent d’être des témoins de l’Évangile.

Lorsque les pèlerins du monde entier visitent le Saint-Sépulcre, Bethléem ou Nazareth, ils rencontrent des frères franciscains et d’autres prêtres qui célèbrent les sacrements. Les communautés locales leur offrent l’hospitalité. Toutes ces communautés racontent l’histoire des lieux, et leur présence témoigne du message que Jésus y a laissé. Ainsi, les pèlerinages en Terre Sainte sont plus que de simples voyages touristiques : ce sont des lieux de rencontre avec Jésus, avec son message, avec sa terre et avec son Église.

3.Un rôle de médiateur au milieu des conflits

Au milieu du conflit entre Israéliens et Palestiniens, qui dure depuis tant d’années, la petite minorité de chrétiens contribue aujourd’hui à la recherche du dialogue et de la paix.

Les pasteurs des communautés chrétiennes, et en particulier les frères franciscains de la Custodie de Terre Sainte, sont les témoins du message de dialogue et de fraternité universelle annoncé par saint François d’Assise.




Lire aussi :
Terre sainte : ces 80 sanctuaires qui rendent la Résurrection actuelle

4.Un rôle crucial dans l'éducation

Les centres éducatifs chrétiens de Terre Sainte sont reconnus dans toute la région pour leur excellence. Ils ne sont pas seulement destinés aux chrétiens, mais accueillent également des étudiants d’autres religions, principalement des musulmans.

Leur travail est fondamental pour l’avenir du pays. Ces centres éducatifs permettent aux chrétiens de rester sur cette terre et de donner à leurs enfants une bonne éducation. Ils permettent également de transmettre aux non-chrétiens un message de paix dès l’enfance, et de les faire bénéficier de l’excellence académique.

5.De nombreuses oeuvres de charité

Enfin, la présence chrétienne est fondamentale pour garantir une aide humanitaire indispensable à la population.

Sans les hôpitaux, dispensaires, abris et centres de secours chrétiens, de nombreuses familles ne pourraient pas survivre.

Pour toutes ces raisons, les chrétiens du monde entier sont invités à répondre à l’appel lancé par le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation du Vatican pour les Églises orientales, dans un message vidéo adressé au plus grand nombre.


IRAQ-CONFLICT-MOSUL-CHRISTIANS

Lire aussi :
Joseph Yacoub : en Irak et en Syrie, « une des plus vieilles chrétientés se meurt »

Tags:
QuêteTerre sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement