Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Après le chant sacré et la pop louange, place à l’électro-spi

COLLECTIF-OXYGENE.jpg

Collectif Oxygène

Agnès Pinard Legry - publié le 20/06/21

Quatre jeunes âgés de 16 à 23 ans ont lancé le Collectif Oxygène où ils permettent à leur foi de s’exprimer à travers leur passion : l’électro. Leur objectif ? Faire vibrer des paroles porteuses de sens sur un son "chill". Une découverte déconcertante et rafraîchissante.

C’est un pari risqué que s’est lancé le Collectif Oxygène. Faire se rencontrer deux univers dont on pourrait croire que tout oppose. L’électro d’un côté que l’on écoute volontiers jusqu’au bout de la nuit pour se vider la tête, et la foi de l’autre qui, à l’inverse, nourrit le cœur et l’esprit. Composé de quatre jeunes âgés de 16 à 23 ans et d’un prêtre de la communauté des Frères de Saint-Jean, le collectif est né au temps du Covid. Tous passionnés de « deep house » ils ont voulu donner « un peu d’oxygène à notre monde à travers des mélodies « chill » et des paroles porteuses de sens », explique-t-ils. Leur premier album « electrospi » en France, sort le jour de la fête de la musique, le 21 juin. 

La musique électronique est viscérale, « elle accroche par les tripes au rythme des beats », souligne encore le Collectif. Et c’est bien par les tripes qu’elle prend. Mais c’est bien au cœur et à l’âme qu’elle parle. La force de leurs musiques ? La convergence, le dialogue, l’oscillation entre une parole spirituelle et un univers musical propre à chaque message. « Certains disent que ce rythme proche du rythme cardiaque conduit à la transe, l’idée de l’album est de passer de la transe à la transcendance », détaille frère Jean-Yves, membre du collectif.

Un mélange qui rappelle Bon Entendeur

Quand démarre l’un des titres, « Dieu t’aime », le rythme entraînant invite à la détente, au chill. Et puis viennent ces paroles. « Dieu t’aime ». Prononcées d’une voix calme, grave, elles pénètrent droit au cœur. Ce sont des paroles de l’exhortation apostolique Christus vivitque les compositeurs ont choisi : « Je veux dire d’abord à chacun la première vérité : “Dieu t’aime”. Si tu l’as déjà entendu, peu importe. Je veux te le rappeler : Dieu t’aime. N’en doute jamais, quoiqu’il arrive dans ta vie. Tu es aimé infiniment, en toutes circonstances ». Ce mélange de mélodies et de paroles n’est pas sans rappeler le style du DJ Bon Entendeur.

Certains pourraient être déroutés par ce cocktail mélangeant des rythmes entraînants et paroles spirituelles. Mais que l’on soit plutôt team chant sacré, grégorien ou pop louange, nul doute que l’audace de ce collectif saura questionner la foi des croyants et la quête de spiritualité des non-croyants.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
Musique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale