Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 février |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Simon et Valentin, deux frères ordonnés le même jour

Simon et Valentin Roduit

Gérard Raymond, ordinations Saillon

Simon (à gauche) et Valentin, tout juste ordonnés, s'apprêtent à célébrer l'Eucharistie avec les autres prêtres présents.

Lauriane Vofo Kana - publié le 28/06/21

À Saillon, dans l’est de la Suisse, Simon, 29 ans, et son frère cadet Valentin, 27 ans, ont été ordonnés prêtres. L'un pour le diocèse de Sion et l'autre pour la congrégation des chanoines de Grand-Saint-Bernard. Une fête qui a rassemblé, samedi 27 juin, de nombreux fidèles.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Simon et Valentin Roduit, 29 et 27 ans sont devenus prêtres samedi 27 juin. Ces deux frères ont reçu le sacrement de l’ordre par Mgr Jean-Marie Lovey, évêque du diocèse de Sion. Dans le village de Saillon, à l’est de Genève, c’est devant leur famille et des paroissiens que leur messe d’ordination s’est déroulée en plein air. Aux côtés des deux frères, Christian Turre, a été ordonné diacre. Ceux qui ont découvert la vocation de l’un et de l’autre peu de temps avant leur entrée commune au séminaire vont débuter leur ministère dans des voies différentes.

Valentin Roduit a choisi la voie diocésaine. Pour son frère Simon, le chemin se poursuit au sein de la communauté des chanoines du Grand-Saint-Bernard. Quelques jours avant leur ordination, les séminaristes revenaient en vidéo sur le sens de leur engagement. Pourquoi répondre à l’appel et devenir prêtre ? « Transmettre la foi » pour Valentin et « annoncer la Parole », complète Simon. Après une ordination commune les deux frères vont continuer à servir Dieu et son Église selon leurs charismes respectifs.

Tags:
ordinationPrêtreSuisse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale