Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Curé et sauveteur en mer, la double vocation du père Emmanuel

Ajouter-un-sous-titre-5.jpg

Père Emmanuel Perrot

Père Emmanuel Perrot.

Lauriane Vofo Kana - publié le 31/07/21

Le curé de la paroisse Notre-Dame des flots, dans le Calvados, n'a pas peur de se mouiller. Sur un Zodiac, en mer, ou dans son église de Saint-André de Port-en-Bessin, le père Emmanuel Perrot est continuellement au service des autres.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le père Emmanuel Perrot est le seul prêtre sauveteur marin de France. Avec une vingtaine de coéquipiers de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), ils forment le groupe de la station normande de Port-en-Bessin.

S’il ne veille pas en priorité sur les vacanciers à la plage ou les bateaux de plaisance, c’est vers les travailleurs de la mer que son service l’amène.  » Nous intervenons essentiellement auprès des pêcheurs et de leur chalutier », raconte-t-il à Aleteia. Sur la vedette, le curé de la paroisse Notre-Dame des flots a une double casquette. « Je suis à la fois équipier [poste bénévole qui ne demande pas de formation, ndlr] et aumônier s’il y a besoin. »

Accompagner la dispersion des cendres

En dehors des interventions et des exercices, le père Emmanuel peut accompagner les familles endeuillées qui le souhaitent au « moment de la dispersion des cendres ». C’est une des missions que la SNSM est habilitée à mener. C’est en 2016 que le prêtre devient bénévole après avoir participé plusieurs années à la débarque du poisson. Aujourd’hui, il porte secours aux marins et continue sa mission de pêcheur d’hommes.

Tags:
merportraitsauvetage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement