Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Francisco, 4 ans, cultive son amour de la messe

AUTEL-ENFANT.jpeg

Ana Cristina Gama

La rédaction d'Aleteia - publié le 14/09/21

Ciboire, calice, patène aucun de ces noms n'a de secret pour Francisco, 4 ans. Quand d'autres enfants passent des heures avec leurs legos, le petit Brésilien préfère les livres sur la vie des saints et les objets liturgiques cartonnés.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Oublié pour un temps les petits voitures. Du haut de ses 4 ans, Francisco Almeida Gama est un amoureux de la messe. Il insiste pour ne pas manquer son rendez-vous avec Jésus dans l’eucharistie dominicale ! Dans sa paroisse Bon Jésus de Lapa, à l’ouest de Rio de Janeiro, Francisco est un priant fervent. « Il n’est pas distrait pendant la messe, il cligne à peine des yeux », confie sa maman Ana Cristina Gama.

Et lorsqu’il n’est pas à l’église, il veut garder une atmosphère toute recueillie. Pour construire son coin prière, ses parents lui ont offert un petit kit messe. La boîte de jouets contient un crucifix, une patène, un calice et toute une panoplie d’objets liturgiques. Au début, même ses parents ont été surpris par sa ferveur. « Nous ne le poussons pas à faire quoi que ce soit, c’est vraiment une de ses demandes », explique Alexandre, son père.

Francisco kit messe 7

Le confinement a été une période difficile pour Francisco. Il vivait mal la liturgie à distance. « Dès qu’il y a eu davantage de flexibilité pour pouvoir se rendre en personne à la messe, nous l’avons demandé à notre curé. Francisco avait tellement insisté », se rappelle son père. Pour les parents qui ont perdu leur premier fils né prématurément, la vie et l’amour de Francisco pour la messe sont « des grâces ».

En préparant son anniversaire, le petit garçon a demandé à ce que les invités puissent donner leurs restes à une association caritative. Plus tard, Francisco veut être prêtre. En attendant de pouvoir discerner, il cultive déjà son amour pour Jésus !

Tags:
LiturgieMesse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement