Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 07 juillet |
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Quel rôle peut jouer le futur papa le jour de l’accouchement

Motortion Films / Shutterstock

Anna Ashkova - published on 03/10/21 - updated on 03/10/21

Jusque dans les années 1970, le père n’était pas admis en salle de naissance. Aujourd’hui, il peut s’impliquer et se sentir utile lors de l’accouchement.

Le jour J, le futur papa devient le véritable coéquipier de son épouse. Voici quelques initiatives qu’il peut prendre pour la soutenir au mieux et participer pleinement à ce grand événement.

1Jouer un rôle d’interface avec l’équipe médicale

Alors que sa femme est envahie par l’émotion, la douleur et le stress parfois, le futur papa doit jouer le rôle capital d’interface avec l’équipe médicale. C’est en effet lui qui part à la recherche d’une sage-femme ou d’un médecin en cas de besoin (lorsque la douleur de la femme se fait trop forte ou que le bébé est prêt à naître par exemple). C’est aussi lui qui relaye les envies de son épouse auprès du personnel soignant (pose de la péridurale) et veille à ce que son projet de naissance soit respecté.

2Distraire pour faire oublier la douleur

La douleur des contractions peut plonger la femme dans un état second. C’est pourquoi il est important que son mari puisse occuper son attention. Pour passer ce cap difficile, il peut parler avec elle, l’apaiser, la faire rire… L’essentiel est aussi d’être à l’écoute des desiderata de la future maman, car plus elle se sentira rassurée par la présence de son mari, mieux elle vivra son accouchement. Parfois, il faut donc prendre sur soi et savoir se taire ou “se faire petit” quand c’est nécessaire. En véritable supporter de son épouse, le mari doit surtout l’encourager à tenir bon.

3Soulager la douleur

Le futur papa peut aussi soulager la douleur de sa femme grâce aux techniques et massages appris en cours de préparation à la naissance. Il peut aussi l’aider à bien s’installer dans son lit, sur le ballon de mobilisation ou la galette.

4Prier

Certains couples prient durant l’accouchement. A l’arrivée à la maternité, ils confient les heures à venir à Dieu tant que le travail n’a pas encore avancé, et à la naissance de l’enfant ils remercient ensemble le Seigneur. Mais lorsque la douleur de la femme se fait trop intense, elle ne pense pas toujours à la prière. C’est à ce moment, que le futur père peut prier dans son cœur pour son épouse et leur bébé à naître.

5Accouchement à quatre mains

Certains papas peuvent même, sous le contrôle de l’équipe médicale, aider le bébé à sortir en l’attrapant en dessous des bras (au niveau des aisselles, comme pour le soulever) pour le placer sur le ventre de la maman. Cette pratique appelée accouchement à quatre mains offre au père la possibilité de participer physiquement à la naissance de son enfant. Bien entendu, elle n’est possible que si l’accouchement ne présente pas de complications.

Quand le nouveau-né arrive, le père peut également couper le cordon ombilical : un geste fort, symboliquement et physiquement.

Tags:
bébénaissance
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement