Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Musique : Cilou met des mots sur la vie dans la rue

Capture.jpg

Capture Youtube I Aux captifs la libération

Agnès Pinard Legry - publié le 17/11/21

La chanteuse Cilou a composé une chanson poignante à l’occasion du 40e anniversaire de l’association Aux captifs la libération, qui accompagne les personnes de la rue. Des paroles et un clip qui mettent en lumière les douleurs et espérances des personnes vivant à la rue ainsi que le travail des bénévoles.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Dans le bruissement de la ville et l’empressement du quotidien, ils ne font pas de bruit. Pourtant, il suffirait de tendre l’oreille de son cœur pour entendre leurs souffrances. Depuis quarante ans l’association Aux captifs la libération accompagne les gens de la rue, aussi bien celles sans domicile que celles qui vivent dans la rue. À l’occasion de cet anniversaire, la chanteur Cilou a écrit une chanson sur la voix de la rue et le travail des bénévoles auprès de celles et ceux qui y vivent.

« Quand ce duo m’a abordé au début je ne comprenais pas bien. Ils n’avaient rien à me donner […] ils venaient juste pour discuter », peut-on entendre au début de la chanson. « Ils sont revenus tous les lundis. Moi qu’ai plus la notion du temps, j’me suis mis à compter les nuits, attendant ce précieux moment où je redeviens une personne, par un regard, par un soutien, où dans leurs mains nues je dépose mes joies de la semaine et mes chagrins ». Des mots forts pour montrer à quel point de simples échanges peuvent réhumaniser.

Tags:
Pauvreté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement