Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

À quoi ressemble le petit Jésus ailleurs?

DZIECIĄTKO W INNYCH KULTURACH

fot. Agnieszka Bugała

Agnieszka Bugała - publié le 29/12/21

Marie aux joues roses, Joseph à la barbe grise et l'Enfant Jésus aux yeux bleus, avec des boucles claires au-dessus du front. Dans le monde entier, la famille la plus célèbre du monde a-t-elle toujours la même apparence ?

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Ça y est ? Vous avez mis le petit Jésus dans la crèche le jour de Noël ? Célébrée le dimanche qui suit Noël, la Sainte Famille est un modèle indépassable représentant l’idéal d’un foyer d’amour, d’unité et d’ouverture à la vie pour chaque famille chrétienne aux quatre coins du monde. Pourtant elle change sensiblement d’apparence selon les différentes cultures comme le montre cette collection des figures de l’Enfant-Jésus des Missionnaires de l’Immaculée conception exposée dans leur couvent de Stara Wies (Pologne).

Yeux bridés, peau mate ou boucles blondes ?

DZIECIĄTKO W INNYCH KULTURACH
l’Enfant-Jésus venant du monde entier, collection des missionnaires NMP, Pologne.

Berceau en paille en feuilles de bananier ?

DZIECIĄTKO W INNYCH KULTURACH
Crèche réalisée en bois bananier, Zambie.

Bonnet péruvien ou couverture néo-zélandaise ?

DZIECIĄTKO W INNYCH KULTURACH
Crèche en bois, inspirée des motifs folkloriques, Nouvelle-Zélande.

Si les artistes réalisent des crèches en s’inspirant de leur propre culture, de leurs matières premières, en incorporant souvent des éléments du folklore local, quelles que soient son apparence, les représentations si variées de la Sainte Famille célèbrent un événement universel : la naissance du Sauveur.

Tags:
crècheSainte Familletraditions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement