Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 juillet |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Bénir soi-même sa famille, ou comment faire alliance avec Dieu au quotidien

Article réservé aux membres Aleteia Premium
family pray

Winui/Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 12/01/22

Bénir sa famille, c’est mettre Dieu au centre de sa vie quotidienne. C’est le faire entrer dans la vie de chaque membre de sa famille. Mais si la bénédiction de la famille n’est pas un geste magique, ses bienfaits sont étonnamment puissants.

Certains pourront être surpris. Les bénédictions ne sont-elles pas réservées aux prêtres ou aux religieux ? En fait non, l’Eglise prévoit de nombreuses bénédictions destinées aux laïcs. Elles sont à célébrer en famille en fonction de différentes circonstances ou étapes de la vie. C’est ce que rappelle le livre Dieu nous bénit, bénédictions de l’Eglise à l’usage des laïcs (Mame) : par son baptême, tout chrétien peut être lui-même “le vecteur de la bénédiction de Dieu.” Parmi ces bénédictions, la première (aussi en importance) que propose l’Église, concerne les personnes, appliquées en premier lieu à la famille. Considérée comme “Église domestique”, elle est le témoin privilégié de l’amour du Christ. La bénédiction de la famille est alors un geste d’amour et de coopération avec Dieu. Découvrez sa puissance et tous ses bienfaits :

1Quel est son sens ?

« Bénir », signifie « dire du bien » (bene et dicere en latin) de Dieu. La bénédiction est alors l’acte de faire entrer Dieu dans sa vie. Bénir sa famille, c’est le mettre au centre de sa vie quotidienne. Tissée de moments de joie comme de tristesse ou d’épreuves, elle sera confiée à Dieu à travers la bénédiction.

Bénir la famille, c’est faire grandir la foi entre les membres de la famille et devenir une bénédiction les uns pour les autres. « Oui, il est bon, il est doux pour des frères de vivre ensemble et d’être unis ! C’est là que le Seigneur envoie la bénédiction, la vie pour toujours.” (Ps 132, 1-3)

3En quoi consiste-t-elle ?

La bénédiction de la famille peut être récitée par le père ou la mère de famille, notamment à la fin d’un temps de prière ensemble. Elle peut commencer par la lecture de la parole de Dieu, comme par exemple 1 Co 12, 12-14 : “Nous formons un seul corps” ou Ep 4, 1-6 “Rassemblés dans la paix”, suivie de la prière commune. Afin que tout le monde saisisse le sens de la célébration, le laïc qui guide la célébration peut compléter la lecture biblique avec son propre commentaire et proposer la prière commune la plus adaptée aux circonstances. Après la lecture, il peut aussi inviter tous les membres de la famille à chanter un psaume approprié, par exemple le psaume 127 “Heureux qui craint le Seigneur et marche selon ses voies”.

4Le texte de la bénédiction

Voici le texte de la prière de bénédiction lu par le père ou la mère de famille, les mains jointes :

“Nous te bénissons, Dieu notre Père, car tu as voulu que ton Fils vive dans une famille humaine en partageant ses joies et ses peines. Nous te prions pour notre famille : garde-la sous ta protection, fortifie-la par ta grâce, rends-la paisible et heureuse. Aide tous les membres de notre famille à s’assister mutuellement dans l’épreuve et la souffrance. Fais-les vivre dans la concorde et l’amour, à l’exemple de ton Fils, Lui qui règne avec toi pour les siècles des siècles. Amen.”

A la fin de la bénédiction, on peut asperger la famille rassemblée avec de l’eau bénite.

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
BénédictionFamillePrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement