Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Le camélia, fleur tendance du bouquet de la mariée 2022 ?

Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Marzena Devoud - published on 27/01/22

Si le bouquet de la mariée promet de laisser cette année encore beaucoup de place à l’imagination dans sa composition plutôt destructurée, une fleur pourrait certainement s’y inviter avec insistance : le camélia. Comme en témoigne le défilé Chanel printemps-été 2022 qui a eu lieu ce 25 janvier.

C’est dans un bâtiment éphémère situé à l’entrée du Champ-de-Mars, le temps de la rénovation du Grand Palais, que le défilé Chanel printemps-été 2022 a eu lieu mardi 25 janvier en marquant une nouvelle fois par sa collection exquise la semaine de la Haute Couture à Paris. Comme toujours, le défilé s’est clos sur le passage de la mariée. Inspirée des années 20-30, la robe blanche a impressionné par son élégance épurée avec un seul détail : la mariée portait entre ses mains un bouquet de camélias, l’une des fleurs fétiches de Gabrielle Chanel, teintées couleur bleu nuit. Un hommage discret à Gaspard Ulliel, acteur et égérie de la marque, décédé le 19 janvier dans un accident de ski à l’âge de 37 ans.

Loin du bouquet multicolore, celui-ci était donc monochrome, sobre et dépouillé de superflu. Comme s’il voulait – en dehors de l’hommage discret et émouvant à la star disparue – accentuer juste la beauté de la fleur, appelée aussi « la rose du Japon ». Sublime et à la hauteur de son histoire. Car la fleur de camélia a pour parrain un botaniste autrichien renommé, un certain jésuite, le père Georges Joseph Camel.

Né en 1661 à Brno, en Moravie, après avoir fait des études de pharmacie, le jeune Camel entre dans la Compagnie de Jésus pour être quelques années plus tard envoyé comme missionnaire dans les îles philippines. Sa compétence étant reconnue, il est d’abord infirmier au collège de Manille, puis botaniste et apothicaire. Il développe son jardin de plantes médicinales, lui permettant de ne pas dépendre pour ses médicaments d’arrivages d’Europe, toujours incertains. Sa réputation arrive aux oreilles de John Ray, grand botaniste et membre de la Royal Society de Londres. Le père Camel et le scientifique anglais entament une correspondance. Le premier envoie au second des plantes des Philippines, dont la « fève de Saint-Ignace » qui fournira la strychnine.

Le camélia a pour parrain le père jésuite Georges Joseph Camel.

De son côté, John Ray fait parvenir au religieux son livre Historia plantarum. Ce dernier y répond en y ajoutant trois volumes sur la faune et flore des Philippines. L’ensemble est publié par John Ray en 1704 avec des dessins du père Camel dans une maison d’édition prestigieuse de  Londres. John Ray rend à cette occasion un hommage appuyé au père Camel : « C’est un homme remarquable, qui a fait progresser l’histoire de la botanique de manière considérable ; il est digne d’un éloge immortel ». En effet, plus de 400 dessins du père Camel sont aujourd’hui conservés au British Museum et 260 à la bibliothèque de l’université de Louvain, en Belgique.

Décrit scientifiquement par un naturaliste suédois Linné en 1735, le genre camellia est à l’initiative de ce dernier dédié au père jésuite – qui signait ses dessins du nom latinisé de Pater Camellus – en hommage à ses nombreux travaux botaniques effectués aux Philippines jusqu’à sa mort en 1706.

Originaire d’Extrême-Orient et introduit en France à la fin du XVIIIe siècle, le camélia symbolise traditionnellement l’amour, la dévotion, l’affection et l’admiration. Cette fleur emblématique de la maison Chanel est associée aussi au raffinement et à la perfection.

Mariage : pivoine en juin, œillet en juillet, lys en décembre… à chaque mois, sa fleur

Tags:
fleursMariage
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement