Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 07 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Traditionis custodes ne s’applique pas à la Fraternité Saint-Pierre, assure le Pape

MESSE-TRIDENTINE

Hans Lucas via AFP

Messe dans la forme extraordinaire du rite romain, célébrée le 20 juillet 2021 à Valence, par un prêtre de la Fraternité Saint-Pierre.

Agnès Pinard Legry - published on 21/02/22 - updated on 21/02/22

Le pape François a autorisé un décret le 11 février confirmant pour les membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) le droit d’utiliser les livres liturgiques en vigueur en 1962. Lors d’une audience privée au début du mois, il a également tenu à préciser que les instituts comme la FSSP n’étaient pas concernés par les dispositions générales de Traditionis Custodes, l’usage des livres liturgiques anciens étant à l’origine de leur existence et prévu par leurs constitutions.

Serait-ce le début d’un apaisement ? Le pape François a autorisé un décret le 11 février réaffirmant le droit pour la Fraternité sacerdotale Saint Pierre (FSSP) de célébrer la messe et tous les sacrements selon le rite tridentin. Il confirme ainsi les dispositions accordées au moment de la création de la fraternité en 1988 aux prêtres, c’est-à-dire « la permission de célébrer le sacrifice de la messe, le rituel des sacrements et autres rites sacrés, ainsi que la récitation de l’office divin selon les éditions typiques des livres liturgiques en vigueur en 1962, à savoir le Missel, le Rituel, le Pontifical et le Bréviaire Romain », peut-on lire dans le décret.

« Ils peuvent user de cette faculté dans les églises et oratoires propres ; partout ailleurs, ils n’en useront qu’avec le consentement de l’ordinaire du lieu, sauf pour la célébration de la Messe privée », poursuit le décret. « Sans préjudice de ce qui a été dit ci-dessus, le Saint-Père suggère que, dans la mesure du possible, les dispositions du motu proprio Traditionis custodessoient également prises en compte. » Il pourrait s’étendre à d’autres instituts traditionalistes.

Ce décret fait suite à une audience privée le 4 février entre le pape François et deux membres de la FSSP, les abbés Benoît Paul-Joseph, supérieur du district de France, et Vincent Ribeton, recteur du séminaire Saint-Pierre de Wigratzbad. Lors de cette audience, « le Pape a notamment tenu à préciser que les instituts comme la Fraternité Saint-Pierre n’étaient pas concernés par les dispositions générales du motu proprio Traditionis Custodes, l’usage des livres liturgiques anciens étant à l’origine de leur existence et prévu par leurs constitutions », précise la fraternité dans un communiqué. Une affirmation qui s’est donc suivie d’un décret. « Reconnaissants envers le Saint-Père, les membres de la Fraternité Saint-Pierre sont dans l’action de grâce pour cette confirmation de leur mission », se félicite encore la FSSP. « Ils invitent tous les fidèles qui se sentent proches d’eux en tant que famille spirituelle à assister ou à s’unir par la prière à la Messe, demain, en la fête de la Chaire de saint Pierre, et à prier pour le souverain pontife. »

Tags:
Fraternité Saint-PierreMesseTraditionis Custodes
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement