Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Le pape qui avait donné à Jean-Pierre Pernaut l’envie d’être journaliste

WEB2-JEAN-PIERRE-PERNAUT-AFP-000_324C367.jpg

Martin BUREAU / AFP

Jean-Pierre Pernaut.

Agnès Pinard Legry - publié le 02/03/22

Ancien présentateur du 13 heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut est décédé ce mercredi 2 mars à l’âge de 71 ans d’un cancer du poumon. Dans un entretien accordé au magazine "Pèlerin" au moment de son départ du JT, il avait confié sa foi et expliqué qu'il devait sa vocation de journaliste… à un pape.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est un visage familier pour des millions de téléspectateurs qui vient de disparaître ce mercredi 2 mars. Jean-Pierre Pernaut, ancien présentateur du journal télévisé de 13h de TF1, est décédé d’un cancer du poumon à l’âge de 71 ans. Durant un peu plus de trente ans, jusqu’en décembre 2020, ce sont quelque 5 millions de téléspectateurs qui suivait son journal chaque jour.

Le premier dossier de presse que j’ai confectionné enfant […] portait sur la mort de Jean XXIII.

Dans un entretien accordé au magazine Pèlerin en 2020, il était revenu sur sa vocation de journaliste qu’il doit à… un pape. « Le premier dossier de presse que j’ai confectionné enfant, à 12 ans, en rassemblant des coupures du Courrier picard et de Paris Match, portait sur la mort de Jean XXIII, en 1963 », y explique-t-il. « J’étais subjugué par son regard bienveillant. C’est cet événement, puis la mort du président John Kennedy quelques mois plus tard, qui m’ont donné l’envie de devenir journaliste. »

« Je suis catholique pratiquant et j’ai la foi » expliquait dans ce même entretien le journaliste. Et de détailler comment il articulait cette dimension personnelle avec son métier : « Ces valeurs n’entrent pas en ligne de compte dans ma relation aux autres et n’ont pas non plus d’influence dans mon travail. Sauf que, en tant que journaliste, je rends compte de ce qui se passe en France, pays de tradition chrétienne, et qui accorde toujours une grande importance à ses fêtes. »

Tags:
décèsjournaliste
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement