Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Carême 2022 : Mathilde stoppe ses achats (compulsifs) de vêtements

UNE-Serie-Careme-2022-2.jpg

VGstockstudio I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 07/03/22

Tout au long du Carême, Aleteia va à la rencontre de chrétiens qui ont choisi de donner une plus grande place au Seigneur dans leur quotidien. De beaux témoignages de foi, et des idées à la pelle pour préparer son cœur à la Résurrection du Christ.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Cela peut paraître superficiel, mais pour moi, arrêter d’acheter des vêtements est un gros effort, qui me ramène à l’Essentiel ! », assure Mathilde, 31 ans, mariée et mère de trois enfants en région parisienne. Un effort qu’elle poursuit régulièrement pendant le Carême depuis qu’elle est adolescente, sachant que son comportement est un peu excessif à ce sujet. A la différence près que depuis qu’elle est mère de famille, son effort s’est élargi aux vêtements pour ses enfants. « Et c’est encore plus difficile ! », s’exclame-t-elle.

Cependant, elle en voit les bienfaits. Tout d’abord, cela lui libère du temps. « C’est une occupation hyper chronophage ! J’y passe beaucoup de temps, pendant mes soirées notamment. Donc c’est un effort qui me permet de me tourner vers autre chose, de partager plus de moments avec ma famille, de prier ». Une manière aussi de se détacher du superflu. Ces phrases de la Bible résonnent particulièrement à ses oreilles : « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent » (Mt 6, 24) et « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi » (Mt 19, 21). Le désir de Mathilde pendant ce Carême ? Se rapprocher de ce que Dieu nous demande. « Je suis bien loin de tout quitter, mais je m’efforce d’abandonner au moins le superflu ».

Tags:
Carême
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement