Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Ces saints qui nous ordonnent de nous reposer !

HAPPY WOMAN

Getty Images

Marzena Devoud - publié le 07/03/22 - mis à jour le 11/07/22

Comment redonner à sa vie le bon rythme alors que tout pousse à ne jamais s’arrêter ? Comment se déconnecter du travail (et ne pas passer pour un paresseux) afin de se reconstruire intérieurement ? À l'heure des vacances d'été, saint Augustin, saint Thomas d’Aquin, saint Bernard... donnent des réponses claires et lumineuses.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Pourtant il n’est pas facile de faire l’éloge du repos et risquer de faire l’apologie de la paresse. Ce discrédit du repos se reflète dans de nombreux adages. « Qui veut progresser ne se repose jamais », « Si tu veux être homme, ne cherche pas le repos ; qui cherche le repos n’est pas homme », se transmettent des générations successives en Chine. Quant à la société occidentale, elle « travaille et court et, quand elle s’arrête, c’est pour mieux travailler et courir ensuite », constate le père Maximilien Le Fébure du Bus dans www.google.com/">spirituel-du-repos » target= »_blank » rel= »noreferrer noopener »>Eloge spirituel du repos.

Alors comment peut-on, fatigués, encore entendre les quatre mots du Christ : « Reposez-vous un peu » (Mc 6, 31) ? Le repos chrétien « n’est pas un défoulement, une distraction hors de la réalité, une recherche du bien-être. Il est un recentrement, un ressourcement en Dieu, au pied de la Croix », écrit dans Aleteia le frère Baptiste de L’Assomption O.C.D, un religieux carme du monastère du Broussey. Ces saints l’ont bien compris : celui qui se repose sous le regard de Dieu se laisse construire intérieurement. Découvrez leurs pensées inspirantes sur l’art du repos :

Tags:
citationsPape Jean Paul IISaint AugustinThomas d'Aquinvacances
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale