Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 14 juin |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

[RECETTE] Le blanc-manger, le traditionnel dessert de carême

dessert de carême

Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 11/03/22

Et si vous prépariez un blanc-manger comme dessert de Carême ? D’origine médiévale, ce mets à base de lait d’amande est traditionnellement lié au jeûne et au Carême. Découvrez sa recette facile à réaliser.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le temps du Carême est l’occasion de préparer des plats simples qui changent du quotidien. Il en est ainsi du blanc-manger. Ce mets sucré-salé probablement d’origine perse, devenu à l’époque moderne un entremets sucré, est traditionnellement à base de lait, d’amandes ou de riz. Le carême en donnera sa recette : le lait d’amande substituera d’autres produits animaux les jours de jeûne. Voici sa recette.

Pour 4 personnes, temps de préparation : 45 minutes

Ingrédients : 30 cl de crème liquide, 15 cl de lait d’amandes, 60 g de sucre, 4 feuilles de gélatine, quelques fruits de la saison.  

Préparation :

1. Trempez les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Versez le lait dans une casserole, ajoutez le sucre et faites chauffer.

2. Lorsque le mélange commence à frémir, ôtez la casserole du feu, ajoutez la gélatine bien essorée et mélangez. Versez la crème liquide et mélangez le tout à nouveau.

3. Répartissez la préparation dans un moule puis laissez tiédir. Ensuite, placez-la au frais pendant environ 4 h.

4. Coupez-les kiwis ou nectarines ou d’autres fruits en dés. Démoulez le blanc manger, disposez les fruits sur le dessus et servez.

Tags:
CarêmeRecette
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement