Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 14 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Une application pour aider les réfugiés à trouver des offices en ukrainien

web-iphone-hands-text-ramon-lopez-calvo-via-pixabay-cc

Ramon López Calvo via Pixabay CC

La rédaction d'Aleteia - publié le 12/03/22

En Pologne, les gréco-catholiques de Gorlice, au sud du pays, ont lancé une application afin de permettre aux réfugiés de trouver des offices en ukrainien célébrés près de là où ils se trouvent.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

La Pologne est la première destination des réfugiés ukrainiens. Plus d’un million ont déjà franchi la frontière en fuyant la guerre. Mobilisés dans un incroyable élan de solidarité, les Polonais cherchent tous les moyens pour les accueillir. Parmi de nombreuses initiatives, il y a celle du père Grzegorz Nazar, curé de la paroisse gréco-catholique de Gorlice, village à la frontière polono-slovaque.

Il a en effet eu l’idée de créer une application afin d’aider les fidèles ukrainiens à trouver, grâce au système de géolocalisation, des offices gréco-catholiques à proximité. « Toutes les paroisses y sont inscrites. Il suffit de consulter l’application pour pouvoir assister à un office en ukrainien, se confesser ou tout simplement prier », explique à l’agence catholique KAI le père Grzegorz. Il est convaincu qu’il est essentiel pour tous ces exilés de guerre, de pouvoir prier en leur langue et retrouver à l’occasion leurs compatriotes.

Disponible sur Android et IOS, l’application porte le nom qui prend un sens plein de réconfort : Spilnoty, ce qui veut dire en ukrainien « communauté ».

Tags:
GuerreGuerre en UkrainePologneSolidarité
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement