Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 14 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Winnie l’ourson, Mickey… Ils se déguisent pour accueillir les enfants ukrainiens

WEB2-DEGUISEMENTS-POLOGNE-FACEBOOK.jpg

Bartosz Dembiński | Facebook

La rédaction d'Aleteia - publié le 14/03/22

Située à quelques kilomètres de la frontière ukrainienne, la ville polonaise de Przemysl voit transiter chaque jour des centaines de réfugiés ukrainiens, dont de nombreux enfants. Pour égayer leur arrivée, un collectif a décidé de les accueillir… en se déguisant en personnages de dessins animés.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Recréer une bulle d’insouciance autour des enfants ukrainiens qui fuient la guerre, c’est le pari que se sont lancés trois bénévoles polonais en créant le comité d’accueil Plush. À la gare de Przemysl, ville polonaise située à quelques kilomètres de la frontière ukrainienne, les trois membres de ce collectif, ont décidé de se déguiser en personnages de dessins animés, les célèbres Mickey, Winnie l’ourson et Tigrou, et s’armer de bonbons afin d’accueillir les nombreux enfants ukrainiens qui transitent par leur ville.

 « Nous revenons après une journée à Przemysl. Nous avons accueilli des centaines de jeunes enfants d’Ukraine », confie Bartosz Dembiński, l’un des initiateurs de la campagne, sur Facebook. « Nous avons distribué beaucoup de bonbons et de sucettes, mais surtout nous avons « gagné » des centaines de sourires et de câlins. Il me semble que nous avons réussi à éloigner un moment ces braves petits des événements traumatisants de ces derniers jours. »

Tags:
Guerre en UkrainePologneRéfugiés
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement