Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Il rachète des églises fermées pour les protéger de la profanation

Wim Annen - przedsiębiorca kupuje stare kościoły w Holandii

@ndnl | Twitter / Photodigitaal.nl | Shutterstock

Karol Wojteczek - publié le 12/06/22

Aux Pays-Bas, Wim Annen, un entrepreneur chrétien de 74 ans, a acheté en cinq ans quatre églises désaffectées dans le Gelderland, la plus grande province du pays. Il n'a pas l'intention de s'arrêter…

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

C’est la quatrième église désaffectée que Wim Annen, 74 ans, vient d’acheter. Cette fois-ci, il s’agit de l’église catholique de Meddo, un village situé dans la commune néerlandaise de Winterswijk à l’est des Pays-Bas. Le but ? Empêcher qu’elle soit convertie en appartements ou en centre commercial.

Dans une interview accordée au quotidien Nederland Dagblad, l’entrepreneur a déclaré vouloir conserver les églises qu’il achète comme lieu de réflexion, car elles sont « plus belles qu’une salle de billard ou un centre de vente de tapis ». En même temps, il est convaincu, même si la fréquentation des églises est en forte baisse dans son pays, que « la foi n’a pas disparu ».

Selon lui, à la suite de la pandémie, et aujourd’hui avec la menace de la guerre en Europe, de nombreuses personnes ont constaté que finalement « elles ne pouvaient pas y arriver seules ». « Je crois que le besoin d’aller à l’église va encore augmenter », a-t-il confié au quotidien. Après avoir acheté celle de Meddo, où les offices n’ont pas eu lieu depuis plus d’un an, Wim a l’intention d’acquérir trois autres édifices dans la région d’Achterhoek, encore cette année.

À la question au sujet de sa motivation, il n’a pas hésité à témoigner de sa conversion spirituelle, il y a cinq ans. C’est grâce aux épreuves dans sa vie personnelle, qui lui ont fait réaliser « à quel point il était perdu ». En rachetant les édifices religieux fermés, l’entrepreneur a trouvé la meilleure manière de remercier Dieu pour la grâce de sa conversion.

Tags:
pays basprofanation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale