Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 septembre |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

La belle histoire derrière l’un des plus grands succès de Simon et Garfunkel

000_ARP1113009.jpg

AFP

Paul Simon et Art Garfunkel sur la scène du Carnegie Hall en 1978

Cerith Gardiner - Valentine Leroy - publié le 13/06/22

Derrière l’un des plus grands succès du rock des années 1960, "The Sounds of Silence" de Simon et Garfunkel, se cache le témoignage de l’indéfectible amitié d'Art Garfunkel et d’un camarade en détresse face à la maladie.

Les chansons qui ont fait le succès de Simon et Garfunkel dans les années 1960 et 1970 résonnent encore aujourd’hui pour leurs paroles inspirantes. Pourtant, ce n’est que récemment que la signification de l’un de leurs plus grands succès, The Sounds of Silence, a été découverte. 

Dans ses mémoires Hello Darkness, My Old Friend : How Daring Dreams and Unyielding Friendship Turned One Man’s Blindness into an Extraordinary Vision for Life (Salut Ténèbres, mon cher ami : Comment d’ambitieux rêves et une amitié inébranlable ont transformé la cécité d’un homme en une extraordinaire espérance en la vie ndlr), Sandy Greenberg, un auteur et philanthrope américain qui a combattu contre la cécité, révèle comment il s’est lié d’amitié avec Arthur Garfunkel, surnommé Art, à l’université de Columbia en raison de leur amour commun pour la musique et la littérature.

Cependant, peu de temps après son entrée à l’université, Greenberg a commencé à perdre la vue : un glaucome grave attaquait son nerf optique. Sachant qu’il sera bientôt aveugle, il tombe en dépression, abandonne son projet de devenir avocat et rentre chez lui à Buffalo, où il se coupe de ses amis. Mais son meilleur ami, Art, laisse tout tomber pour retrouver son ami et le persuader de retourner à l’université. Ce jour-là, il lui fait la promesse de toujours rester à ses côtés. Garfunkel accompagne son ami partout. Il se faisait appeler « Darkness » (les ténèbres) en signe de compassion. Sur leur page Facebook, le groupe Grateful Music LLC signale par exemple que Garfunkel disait à son ami « Darkness va te faire la lecture maintenant ». 

La vie reprend son cours

Fidèle à sa promesse, l’auteur-compositeur-interprète adapte son emploi du temps pour s’assurer d’être présent pour son ami. Mais un jour, alors que les deux amis se trouvaient à Grand Central Station, Garfunkel annonce à Greenberg qu’il doit partir et le laisser seul. Au bout de quelques heures, Greenberg réussit à prendre le bon métro et, en sortant de la station, heurte quelqu’un. Il s’excuse. C’était Garfunkel. Celui-ci n’avait jamais quitté son ami mais voulait lui montrer qu’il était capable d’être indépendant. « Ce moment a été l’étincelle qui m’a fait vivre une vie complètement différente, sans peur, sans doute. Pour cela, je suis extrêmement reconnaissant à mon ami, » témoigne Greenberg. Greenberg n’a pas seulement obtenu un diplôme de Columbia, il a étudié à Oxford et à Harvard. En plus d’une brillante carrière professionnelle, il a épousé son amour du lycée et est devenu père de famille.

Greenberg a pu venir en aide à son ami lorsqu’il étudiait à Oxford. Alors que Garfunkel venait de terminer son premier album avec Paul Simon, il avait besoin de 400 dollars. Greenberg et sa femme avaient la modeste somme de 404 dollars sur leur compte qu’ils ont sans réfléchir donner à leur ami. Bien que ce premier album soit un échec, l’un de ses morceaux, The Sounds of Silence, est en tête des hit-parades l’année suivante. « Hello, Darkness, my old friend »… En entendant les premières paroles de cette chanson, vous saurez désormais à quoi Garfunkel faisait référence : une amitié basée sur l’amour fraternel et la compassion.

Tags:
amitiéaveugleMusiquerock
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement