Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La RDC, grande oubliée au cœur de l’Afrique

massacre rdc

© JORKIM JOTHAM PITUWA / AFP

Massacres dans la plaine Savo, dans la région d'Ituri

La rédaction d'Aleteia - publié le 17/06/22

En partenariat avec Aleteia, l’Aide à l’Église en détresse (AED) propose un cycle de visioconférences sur "l’actualité des chrétiens dans le monde", une manière d’éclairer les consciences sur les situations délicates qu'ils rencontrent à travers le monde. La prochaine, lundi 20 juin à 20h30, sera consacrée à la République démocratique du Congo (RDC).

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Avec 89 millions d’habitants, la République démocratique du Congo (RDC) est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique. En plus des conflits intercommunautaires et des catastrophes naturelles, cet immense pays souffre surtout – et c’est bien là son paradoxe – de son immense richesse. Ses minerais de diamant, d’or, de cobalt, de coltan et autres font l’objet d’un véritable pillage auquel participent des acteurs du monde entier. Cette convoitise suscite des guerres à répétition et maintient la population dans la violence et la pauvreté.

Des massacres réguliers

Ces derniers mois ont été le théâtre de nouvelles tueries. Le 28 mai, près de trente personnes ont été exécutées dans un village de la région de Beni. Deux jours plus tard, toujours dans l’Est, mais dans un autre village, une vingtaine de personnes ont trouvé la mort, assassinées par des groupes armés. Les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont placées depuis un an sous état de siège, renforçant ainsi les pouvoirs de l’armée sans que la violence n’ait pu être limitée. Le 5 juin, c’est une trentaine de civils qui ont été massacrés dans un village d’Ituri. Depuis 1996, l’est du pays est dans une situation de guerre larvée, sans front ni ennemi bien défini. 4 à 6 millions de personnes y ont trouvé la mort en presque 30 ans.

Quel rôle l’Église peut-elle jouer dans le pays ? Comment les prêtres et les fidèles peuvent-ils témoigner de l’espérance et porter le message du Christ ? Le père Floribert, vicaire général de Bukavu, témoignera lors d’une visioconférence inédite qui aura lieu ce lundi 20 juin à 20h30. Il espère que malgré l’annulation du voyage du Pape prévu dans son pays au mois de juillet, l’Église du Congo qui soutient une population abandonnée ne sera pas oubliée. Inscrivez-vous gratuitement à la visioconférence et vous recevrez un lien permettant de la suivre en direct sur Zoom.

En partenariat avec

Logo AED
Tags:
AEDAfriqueRDC
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale