Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 septembre |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Le conseil très concret du Pape aux parents de « Tanguy »

father-.jpg

fizkes I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 25/06/22

Au troisième jour de la Rencontre mondiale des familles ce 25 juin, lors de la messe d’action de grâce, le Pape a évoqué non sans humour ces jeunes adultes qui continuent d’habiter chez leurs parents.

Depuis le film d’Étienne Chatiliez sorti en 2001, on les appelle des « Tanguy », ces trentenaires célibataires et diplômés qui vivent encore chez leurs parents. Une génération de « Tanguy » confirmée par de nombreuses études, qui demeurent sous le toit familial pour des raisons économiques (chômage, emploi instable) ou affectives. En effet, selon une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) publiée en juin 2020, 23% des « Tanguy », soit plus d’un million de personnes en France, font le choix de rester chez leurs parents alors qu’ils ont les moyens d’avoir un logement indépendant.

C’est aux parents de ces derniers que le Pape s’est adressé, en sortant de son homélie. Il a d’abord souligné la peur qu’éprouvent aujourd’hui les parents pour les générations futures, crainte qui rend « certains parents anxieux, d’autres trop protecteurs ». Plutôt que de les préserver des maux qui les menacent, le pape a enjoint les parents à « leur transmettre la passion pour la vie » en les guidant vers leur vocation.

Cependant, le pape a convenu qu’il fallait parfois leur forcer la main… Il a alors évoqué le cas des trentenaires qui ne se marient pas parce qu’ils habitent toujours chez leurs parents. Et de raconter de manière improvisée cette anecdote : « Bien souvent une mère me dit : « Faites quelque chose, parlez à mon fils, il ne se marie pas, il a 37 ans ! » » Le Pape a affirmé lui répondre avec humour : « Mais, Madame, arrêtez de repasser ses chemises ! »

Revivez, en images, la Rencontre mondiale des familles 2022 :

Tags:
FamillePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement