Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 06 octobre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Deux prêtres froidement assassinés au Nigeria

PRETRES-TUES-NIGERIA-AED.jpg

AED

Père Christopher Odia et père Vitus Borogo.

Agnès Pinard Legry - publié le 27/06/22 - mis à jour le 27/06/22

Le père Vitus Borogo et le père Christopher Odia ont été assassinés respectivement samedi 25 et dimanche 26 juin au Nigeria. Deux assassinats qui ont eu lieu trois semaines à peine après le massacre dans une église du pays en pleine messe de la Pentecôte.

Deux hommes de Dieu tués en deux jours au Nigeria, c’est le glaçant bilan de ce week-end. Le père Vitus Borogo, un prêtre servant dans l’archidiocèse de Kaduna, au centre du pays, a été tué le 25 juin « à Prison Farm, Kujama, le long de la route Kaduna-Kachia, après un raid sur la ferme par des terroristes », a déclaré le chancelier de l’archidiocèse de Kaduna dans une déclaration partagée avec ACI Afrique. Le prêtre, âgé de 50 ans, était l’aumônier catholique du Kaduna State Polytechnic.

Trois semaines après le massacre de Pentecôte

Dans l’état d’Edo, au sud-est du pays, le père Christopher Odia a quant à lui été enlevé de son presbytère attenant à l’église Saint Michael, Ikabigbo, Uzairue, vers 6h30 le 26 juin. Il a été tué par ses ravisseurs, a annoncé le diocèse d’Auchi. Âgé de 41 ans, il était également directeur d’une école catholique. Le quotidien nigérian The Sun rapporte qu’un servant de messe et un vigile local qui suivait les ravisseurs ont été abattus pendant l’enlèvement du père Odia.

Ce double assassinat intervient trois semaines à peine après le massacre qui a eu lieu dans la paroisse Saint-François-Xavier d’Owoa, dans le sud du pays, en pleine messe de la Pentecôte. Ces deux nouveaux meurtres portent par ailleurs à trois le nombre de prêtres tués dans le pays depuis le début de l’année. Enlevé le 8 mars au nord du Nigeria, le père Joseph Akete Bako est mort « entre les mains de ses ravisseurs entre le 18 et le 20 avril », avait annoncé avec tristesse en mai le père Christian Okewu Emmanuel, chancelier de l’archidiocèse de Kaduna (Nigeria).

Enlevés, portés disparu… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
assassinatnigeria
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement