Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Deux prêtres enlevés enlevés dans le sud-ouest du Nigeria

Père Peter Udo et père Philemon Oboh

© Capture d'écran Facebook JDPC Yola Diocese

Père Peter Udo et père Philemon Oboh ont été enlevé le 2 juillet.

Anna Ashkova - publié le 05/07/22 - mis à jour le 05/07/22

Deux prêtres ont été enlevés le 2 juillet dans le sud-ouest du Nigeria, quelques jours seulement après le meurtre de deux autres prêtres catholiques.

Deux prêtres ont été enlevés au Nigeria le 2 juillet, rapporte l’agence Fides. Il s’agit du père Peter Udo, de la paroisse de Saint-Patrick, à Uromi, et du père Philemon Oboh, du centre de retraite de Saint-Joseph, à Ugboha. Alors qu’ils revenaient de Benin City, leur véhicule a été bloqué par des hommes armés. Ils auraient tiré plusieurs coups de feu en l’air pour forcer les prêtres à arrêter leur véhicule. Selon la police de l’État d’Edo, les deux prêtres ont ensuite été emmenés dans un lieu inconnu le long de l’autoroute Bénin-Auchi, entre les communautés d’Ehor et d’Iruekpen. « Une chasse à l’homme agressive et bien coordonnée » a été lancée afin de retrouver les ravisseurs et de libérer les deux prêtres.

Les ravissements de clercs contre rançon sont récurrents au Nigeria. Cependant, la Conférence des évêques du Nigeria a décidé de ne jamais payer pour la libération des prêtres pris en otage afin de ne pas encourager cette pratique. Si certains comme père Emmanuel Silas, enlevé le 4 juillet de son presbytère dans la ville de Zambina, sont relâchés, d’autres connaissent des fins tragiques. C’est le cas du père Vitus Borogo et du père Christopher Odia, assassinés respectivement samedi 25 et dimanche 26 juin

Une insécurité rampante

Le Nigeria souffre d’une insécurité rampante et préoccupante. Théâtre de violences djihadistes depuis douze ans dans le nord-est, de mouvements séparatistes au sud-est, de pilleurs au nord-ouest, le pays voit maintenant l’insécurité gagner le sud-ouest. À ce jour, 900 chrétiens ont été assassinés entre janvier et mars au Nigeria, selon l’agence Fides. Et ce sans compter les 40 personnes tuées lors de l’attaque de l’église Saint-François Xavier à Owo, le 5 juin dernier lors de la messe de la Pentecôte.

Tags:
nigeriaPrêtre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement