Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : libération des pères Udo et Philemon

Père Peter Udo et père Philemon Oboh

© Capture d'écran Facebook JDPC Yola Diocese

Père Peter Udo et père Philemon Oboh ont été enlevé le 2 juillet.

La rédaction d'Aleteia - publié le 07/07/22

Enlevés le 2 juillet dans l’État d’Edo, dans le sud-ouest du Nigeria, les pères Udo Peter et Philemon Oboh ont été libérés ce mercredi 6 juillet par les forces de l’ordre.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Bonne nouvelle. Enlevés 2 juillet dans l’État d’Edo, dans le sud-ouest du Nigeria, les pères Udo Peter, et Philemon Oboh ont été libérésce mercredi 6 juillet par les forces de sécurité. L’enlèvement des prêtres intervenu quelques jours après le meurtre du père Christopher Odia, prêtre du diocèse d’Auchi, dans ce même État, faisait craindre pour leur vie. Le dimanche 26 juin, le père Odia avait été tué au cours d’échanges de tirs avec les forces de l’ordre qui tentait une action de sauvetage.

Le Nigeria souffre d’une insécurité rampante et préoccupante. Théâtre de violences djihadistes depuis douze ans dans le nord-est, de mouvements séparatistes au sud-est, de pilleurs au nord-ouest, le pays voit maintenant l’insécurité gagner le sud-ouest. À ce jour, 900 chrétiens ont été assassinés entre janvier et mars au Nigeria, selon l’agence Fides. Et ce sans compter les 40 personnes tuées lors de l’attaque de l’église Saint-François Xavier à Owo, le 5 juin dernier lors de la messe de la Pentecôte.

Tags:
enlevementLiberté religieuseNigeria
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement