Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 23 juin |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

« Notre-Dame, la part du feu », la série attendue de Netflix

PART-DU-FEU-NETFLIX-SERIE-IMDB.jpg

IMDb

Agnès Pinard Legry - publié le 18/10/22

La plateforme Netflix sort ce mercredi 19 octobre "Notre-Dame, la part du feu", une mini-série de six épisodes mettant en scène plusieurs personnages pris dans la tourmente des flammes de l’incendie de la cathédrale mais aussi de leurs propres tourments qui s’emmêlent autour de la dame de pierre.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Trois ans et demi après l’incendie qui a ravagé partiellement Notre-Dame, la plateforme Netflix sort ce mercredi 19 octobre la première série consacrée à l’événement. Enfin, plus exactement dont l’intrigue se déroule lors de l’incendie de la cathédrale. À la différence du film de Jean-Jacques Annaud Notre-Dame brûle sorti en mars 2022 et consacré au sauvetage de Notre-Dame par les pompiers, cette série créée et réalisée par Hervé Hadmar met en scène plusieurs personnages en proie à des tourments intérieurs et dont la vie a été bousculée dans la nuit du 15 au 16 avril 2019.

On y croise ainsi par Roschdy Zem et Caroline Proust, pompiers confrontés aux prises de risques qu’ils doivent faire courir à leurs équipes, mais aussi un restaurateur (Simon Abkarian) qui recherche désespérément sa fille toxicomane, tandis qu’une journaliste (Alice Isaaz) prend des risques inconsidérés pour recueillir des images du drame. Composée de six épisodes de 48 minutes chacun, la série, si on peut lui reconnaître des décors minutieusement reconstitués, n’éveille à aucune transcendance. Mais elle a au moins le mérite de rappeler comment ce drame a affecté chacun dans son quotidien.

Tags:
NetflixNotre-Dame de Parisséries
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement