Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Ce ne sera pas notre dernier Noël, une comédie qui magnifie la famille

Ce_ne_sera_pas_notre_dernier_Noel-1

© Infinito + 1

Victor Nexon - publié le 22/11/22

"Ce ne sera pas notre dernier Noël", la comédie musicale familiale du réalisateur espagnol Juan Manuel Cotelo sort le 23 novembre au cinéma. Un film qui, sur le ton de la légèreté, pose pourtant d’importantes questions : comment, contre la généralisation du divorce, assurer la pérennité d’une famille ?

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Nouveau film de Juan Manuel Cotelo, Ce ne sera pas notre dernier Noël raconte la vie d’une famille espagnole comme il en existe tant. Les parents (Teresa Ferrer et Carlos Aguillo) sont sur le point de divorcer, n’ont pas encore annoncé leur décision à leurs enfants (un garçon et deux petites filles, sœurs dans la vie) et Noël approche. La famille se rend dans leur maison secondaire près de Madrid.

Les disputes se succèdent invariablement et la séparation semble inévitable, jusqu’à ce que les enfants, avec le concours de leur grand-mère, décident de prendre le dessus. Afin que leurs parents changent d’avis, ils décident de les enfermer dans la maison à double tour, ensemble, dans l’espoir de les voir se réconcilier. C’est le début de cette comédie musicale aux nombreux retournements, modèle inspirant pour toute la famille, défendant la conviction que chaque couple peut, malgré les disputes, parvenir à la réconciliation tant attendue et ainsi préserver l’engagement que constitue leur mariage.

Familia-Coche-tengamos-la-fiesta-en-paz-scaled-1.jpg

« Dans une famille désunie, s’il y a une blessure, on préfère aujourd’hui couper net. N’y aurait-il pas un médicament contre cela ? » s’interroge le réalisateur auprès de Aleteia. « Mon message consiste en ceci : dans ta famille, avant de tout détruire, tente tout ce qui est possible, car l’amour est un devoir quotidien jusqu’à notre mort, dans les grandes et les petites choses. Trois mots, aujourd’hui, ont été dévalorisés : le sacrifice, l’amour et le service. »

HijosBonita-tengamos-la-fiesta-en-paz-scaled-1.jpg

Le film, tourné grâce au financement participatif de milliers de personnes d’une trentaine de pays, a déjà connu un grand succès en Espagne, se plaçant la semaine de sa sortie parmi les dix films les plus vus, aux côtés de ceux de grandes sociétés de production, preuve que ces questions demeurent essentielles aux yeux du public. Et le réalisateur de conclure : « Constamment, nous rencontrons des spectateurs pour qui nos films ont été l’occasion de changer de vie, beaucoup y trouvent une consolation. »

Pratique

Ce ne sera pas notre dernier Noël, Juan Manuel Cotelo, au cinéma le 23 novembre. Plus d’informations.

Tags:
Cinémacomédie musicaleEspagne
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement