Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi la prière est un baiser

PRAYER FOR LIFE,NEW YORK CITY,ROE V WADE

Jeffrey Bruno

Peter Cameron - publié le 10/01/23

Comme l’indiquent les racines latines du mot "adorer", l'adoration est une expression profondément intime de l'amour. C’est une prière vécue comme une étreinte.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Adorer Dieu est possible parce que le Père « nous a fait renaître à sa Vie en nous adoptant comme ses enfants dans son Fils unique » (CEC 2782). L’adoration est la réponse du fidèle à cette appartenance au Père, par la prière. 

L’adoration est un acte de soumission. Le Catéchisme affirme que : « Adorer Dieu, c’est, dans le respect et la soumission absolue reconnaître le  » néant de la créature  » qui n’est que par Dieu. Adorer Dieu, c’est […] le louer, l’exalter et s’humilier soi-même, en confessant avec gratitude qu’Il a fait de grandes choses » (n°2097). Il ne s’agit pas d’être servile ou flatteur, mais il s’agit d’affection. L’adoration est le genre de docilité que nous montrons volontiers envers quelqu’un que nous aimons.

Le cardinal Ratzinger insiste sur les racines latines du mot « adoration » – ad oratio fait référence au bouche-à-bouche, ou en d’autres termes, à un baiser. L’adoration est donc une expression profondément intime de l’amour, et montre que la prière est comme une étreinte. Ainsi, cette adoration soumise et amoureuse « nous libère au plus profond de nous-mêmes ».  

Je L’avise et Il m’avise. Je Le regarde et Il me regarde.

Il n’est pas étonnant que la proximité amoureuse qui s’instaure dans la prière soit vécue de manière plus approfondie devant le Saint Sacrement. L’adoration, c’est vivre d’une autre manière la Sainte Communion et l’Eucharistie. Le Pape Saint Paul VI disait que visiter le Saint Sacrement est « une preuve de gratitude, un signe d’amour et un devoir d’adoration envers le Christ, notre Seigneur ». Le simple fait de voir une personne en adoration devant Jésus-Christ, présent dans l’Eucharistie, nous émeut et nous transforme. C’est ainsi que le Curé d’Ars a été frappé par un paysan de son village qui venait régulièrement à l’église et restait longtemps assis en silence devant le tabernacle. Lorsque le curé d’Ars lui demande ce qu’il fait, l’homme répond : « Je L’avise et Il m’avise. Je Le regarde et Il me regarde ». 

Le père Alfred Delp, un jésuite allemand héroïque qui fut exécuté par les nazis, a écrit ces mots étonnants pendant son incarcération : « Le pain est important, la liberté est encore plus importante, mais le plus important de tout, c’est la fidélité ininterrompue et l’adoration fidèle. »

Tags:
Prière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement