Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Les aliments essentiels à avoir dans son placard de cuisine

KITCHEN-CLOSET-FOOD-shutterstock_1682278303.jpg

Shutterstock I SHUSTIKOVA INESSA

La rédaction d'Aleteia - publié le 27/02/23

Pâtes, riz, chocolat noir, mais aussi des épices et des herbes recommandées par sainte Hildegarde… Voici les ingrédients à avoir en réserve au fond de son placard en cas de dîner ou de goûter improvisés.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Qui ne s’est pas déjà retrouvé avec des invités de dernière minute affamés, le placard et le frigo vides ? Qui, un dimanche après-midi, n’a pas déjà essuyé les demandes insistantes de la part de ses enfants pour faire un gâteau au chocolat… ? Pour y remédier, voici les aliments indispensables qui constitueront un kit de survie parfait en cas de dîner ou de goûter de dernière minute.

Les féculents

Placard cuisine
Riz, pâtes, semoule, ces féculents font partie des essentiels à avoir toujours sous la main.

Riz, pâtes, semoule, ces féculents font partie des aliments essentiels à avoir toujours sous la main. Parfaits comme base d’un déjeuner ou d’un dîner en toute simplicité. Autres indispensables : les farines de blé, de sarrasin, de seigle et aussi d’épeautre. Selon sainte Hildegarde de Bingen, célèbre abbesse rhénane du XIIe siècle proclamée docteur de l’Église et naturopathe avant l’heure, ce dernier ingrédient est une véritable armoire à pharmacie : riche en protéines et en glucides, il contient douze fois plus de magnésium que le blé. Utilisées dans la préparation de crêpes, de galettes, de beignets, de gâteaux, de sauces, toutes ces farines se conservent très bien.

Les assaisonnements

Pour cuisiner, il faut, bien évidemment, des assaisonnements. D’abord l’huile d’olive : en dehors de ses qualités diététiques, elle est parfaite en salade, en filet sur un poisson, sur des légumes, etc. Il y a aussi l’huile de pépins de raisin qui supporte des cuissons vives. Mélangée à l’huile d’olive, elle est idéale pour saisir des légumes, une viande ou un poisson. Ajoutez aussi dans le fond de votre placard de l’huile de noix. Recommandée par sainte Hildegarde, elle fait partie des huiles les plus riches en oméga 3.

Quant au sel, le gros sel gris non raffiné est idéal pour la cuisson des pâtes ou des légumes au four. La fleur de sel, c’est pour tous les desserts au chocolat, aux agrumes, et les fins de cuisson de viande, volaille et poisson. Et bien sûr, le vinaigre de vin, de cidre, balsamique, la moutarde, le poivre noir et le sucre (blanc et de canne) sont toujours à avoir sous la main.

Les épices

clou de girofle
Selon sainte Hildegarde de Bingen, le clou de girofle fait partie des « épices de la joie ».

Comme d’autres épices, optez pour du curry, du cumin, de la cannelle, de la noix de muscade, le clou de girofle. Ces trois dernières sont, selon Hildegarde de Bingen, les « épices de la joie ». Pour celle qui a répertorié et étudié plus de 300 espèces de plantes, la joie est « un repère essentiel, un guide assuré sur le chemin d’une alimentation plus saine », comme l’affirme Géraldine Catta, auteur du cahier-coach Soigner son alimentation au jour le jour avec sainte Hildegarde (Quasar). Bien sûr, n’oubliez pas d’ajouter dans votre placard d’autres herbes séchées : le thym, laurier, persil, basilic, coriandre.

Les conserves

Les conserves (de préférence faits maison dans des bocaux en verre) sont là pour sauver les repas improvisés. Au menu, des légumes, des fruits, mais aussi des boîtes de poisson (thon, sardines, maquereau…), un bouquet garni ou des cubes de saveurs pour donner du goût aux préparations, des gousses d’ail et des oignons. Ou encore les œufs de poule (de préférence fermiers) qui sont les seuls dont sainte Hildegarde valide la consommation.

N’oubliez pas d’avoir une brique de crème liquide longue conservation, de lait de coco, de la sauce tomate et des olives. Thé, café, tisane, chocolat en poudre sont autant de boissons qu’il est essentiel d’avoir toujours chez soi.

Les essentiels de l’épicerie sucrée

Au rayon épicerie sucrée, en pensant à vos enfants et à leurs nombreux amis, prévoyez du chocolat noir pâtissier, des fruits secs, de la levure et du lait concentré, soit tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d’un gâteau au chocolat !

Découvrez aussi ces aliments qui reboostent le moral :

Tags:
AlimentationcuisinenutritionSainte Hildegarde
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement