Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

[RECETTE] Le riz à l’oseille que Thérèse de Lisieux aimait tant

rice Shutterstock

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 07/03/23

La petite Thérèse semblait affectionner le riz à l’oseille, servi au carmel le dimanche.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Au temps de sainte Thérèse de Lisieux, le menu au carmel était simple et très sobre. Les fruits et les légumes, le poisson et les œufs constituaient en général le menu des jours ordinaires. On ne mangeait jamais de viande (sauf les sœurs malades). Chaque sœur recevait sa portion de nourriture comme étant un don du Seigneur. Le dimanche était servi du riz à l’oseille, plat que la petite Thérèse évoque dans son Carnet Jaune, à la date du 12 août 1897, lorsqu’elle est malade :

« C’est inouï, maintenant que je ne puis plus manger, il me prend des envies de toutes sortes de bonnes choses, comme du poulet, des côtelettes, du riz à l’oseille du Dimanche, du thon ! »

L’oseille est riche en vitamine C et contient, en quantité, de nombreux minéraux et oligoéléments (magnésium, potassium, manganèse, fer…). Voici la recette de ce fameux riz à l’oseille (rapportée sur le site du Carmel de Lisieux) que l’on peut cuisiner tout au long de l’année. 

Riz à l’oseille

Ingrédients :
Riz ; eau ; oseille (une plante aromatique au goût acide) ; beurre.

Le Carmel ne donne pas plus de précisions sur les quantités, à ajuster selon le nombre de personnes.

Préparation :
1. Faire cuire le riz à l’eau comme d’habitude. 
2. Faire revenir l’oseille dans du beurre jusqu’à ce qu’elle soit cuite. 
3. Ajouter l’oseille au riz cuit.

Tags:
RecetteThérèse de Lisieux
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement