Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 juillet |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

À Toulon, un bar qui donne envie de boire… à la Source

BAR-LE-GRAAL-TOULON.jpg

Le Graal

Bar Le Graal, Toulon.

Cécile Séveirac - publié le 14/03/23

À ceux qui ont la chance de bénéficier des rayons du soleil de la région varoise : si la soif se fait sentir, n'hésitez plus, ce bar toulonnais tenu par des bénévoles des Missionnaires de la Miséricorde Divine saura vous rafraîchir aussi bien l'âme que le gosier.

Voilà un bar qui ne passe certainement pas inaperçu, encore moins lorsqu’il est fermé. Dans les rues toulonnaises, on le remarque immédiatement grâce à son rideau vert et jaune, sur lequel est dessiné un calice, et écrit en grandes lettres blanches ce verset de l’évangile selon saint Jean : “Celui qui a soif, qu’il vienne.” Cette décoration hors du commun est due au talent de Jeanne et Sixtine, deux jeunes artistes chrétiennes dont la spécificité est de décorer les rideaux métalliques à partir de phrases extraites de la Bible.

Le ton est donc donné : ici, on sert des bières, c’est certain, mais pas seulement. Car le bar Le Graal se donne une mission qui n’est pas des moindres : celle d’évangéliser. Le local, acheté par les missionnaires de la Miséricorde, a été inauguré en 2015 par Mgr Rey, évêque du diocèse de Fréjus-Toulon. Ce bar missionnaire est loin de ne proposer que boisson et saucisson. Conférences de géopolitique, “café histoire”, soirée rock’n’roll, matchs de foot ou de rugby, musique, karaoké ou encore poésie, et même un “after messe” pour permettre aux fidèles de se retrouver après la messe dominicale… Tout y est, dans une ambiance familiale. À la carte, bières pression, vin rouge ou blanc, jus et limonade : de quoi satisfaire petits et grands, bien que la jeunesse étudiante s’y retrouve le plus souvent… Sans oublier les missionnaires de la Miséricorde divine !

Tags:
MissionnaireToulon
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement