Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 22 février |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Un voile à l’effigie de la Vierge, la « folie » de Leila pour son mariage

Véu de noiva com imagem de Nossa Senhora

Instagram / @geedjon_fotoarte

Ricardo Sanches - publié le 11/04/23

Pour son mariage, Leila Morais da Silveira, une jeune femme brésilienne, a fait faire un voile à l’effigie de Notre-Dame d'Aparecida. La prochaine tendance mariage ?

Une tradition brésilienne veut que le jour du mariage, un détail évoque la foi des jeunes mariés. Leila Morais da Silveira, responsable commerciale à Joinville, au Brésil, a pris cela très au sérieux. Dès le début de l’organisation de son mariage, elle savait que la Vierge Marie ferait littéralement partie de la cérémonie. Lorsqu’elle s’est enfin décidée sur le modèle de la robe qu’elle porterait le jour de son mariage, elle a également commandé un accessoire insolite : un long voile à l’effigie de Notre-Dame d’Aparecida.

Ce choix exprime sa profonde et grande dévotion envers la sainte patronne du Brésil. « Je suis très dévouée à Notre-Dame d’Aparecida, comme tous les membres de ma famille. Nous avons reçu tellement de grâces ! La sentir à nos côtés le jour de notre mariage a été tout simplement merveilleux ! Je sais que mon mari est un cadeau d’elle pour moi. Je tenais à lui montrer toute l’affection que je ressens pour elle, en ce moment si particulier de ma vie », explique Leila à l’édition lusophone de Aleteia.

Un défi pour les couturières

Mais le rêve de la jeune mariée s’avère être un défi pour les couturières. En dépit de 30 années d’expérience dans la confection de robes de mariées, Célia Martins n’avait jamais brodé d’image de la Vierge Marie sur un voile de mariée. Néanmoins, elle et sa fille, Cláudia Martins Braga, étaient prêtes à réaliser le rêve de Leila. « Nous ne l’avions jamais fait auparavant, nous ne savions même pas par où commencer. La première étape a été de définir la taille de l’image, de dessiner le patron et d’appliquer ensuite la broderie sur le tulle du voile », explique la styliste. 

View this post on Instagram

A post shared by Leila May Moraes (@leila.mmoraes)

36 ​​heures ont été nécessaires à la fabrication du voile qui mesure quatre mètres de long. L’image de Notre-Dame d’Aparecida fait 1,80 m de hauteur et est ornée de détails en fils de soie, fleurs et strass au niveau de la couronne de la Vierge. Tout est fait à la main.

Un travail de titan qui a surpris la mariée elle-même. « Une fois le voile fini, j’ai pleuré d’émotion », se souvient Leila. Émotion décuplée lorsque la jeune mariée est entrée dans l’église, escortée par la Vierge présente sur son voile mais aussi dans le chapelet qu’elle tenait. « Ma famille m’a confiée n’avoir jamais rien vu d’aussi beau ! Tous les invités sont venus me prendre dans leurs bras et dire qu’ils sentaient la présence de Notre-Dame partout. Cela m’a beaucoup émue car c’était exactement ce que je voulais. »

Un voile qui fait des émules

Le voile à l’effigie de Notre-Dame n’a pas seulement été un succès auprès des invités du mariage de Leila. Après avoir publié sur Instagram une vidéo du voile, les stylistes ont reçu de nombreuses demandes de devis : d’autres futures mariées voulaient également avoir la Vierge sur leur voile. La vidéo compte aujourd’hui près d’un demi-million de likes sur le réseau social.

« En six mois, nous avons déjà fabriqué 15 voiles comme celui-ci. Il y avait même des demandes provenant de l’étranger. Une mariée de Floride, aux États-Unis, voulait un voile à l’effigie de Notre-Dame », explique Cláudia Martins Braga. Outre Notre-Dame d’Aparecida, l’atelier a également réalisé un voile à l’effigie de Notre-Dame de Guadalupe. De bonnes idées en perspective…

Tags:
MariageVierge Marie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement