Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les Français bien plus généreux que l’an dernier

euro-ofiara-watykan-konrad-krajewski-shutterstock

IMG Stock Studio | Shutterstock

Cécile Séveirac - publié le 13/04/23

Les dons des Français ont augmenté en 2022 après deux années consécutives de baisse, selon le baromètre Ipsos pour la Fondation des Apprentis d'Auteuil, publié jeudi 13 avril. L'inflation grandissante pourrait toutefois avoir un impact négatif sur les dons pour l'année 2023.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

L’année 2022 est marquée par une hausse des dons des Français aux associations, relève le baromètre Ipsos pour les Apprentis d’Auteuil publié ce jeudi 13 avril. Ce dernier se fonde sur un échantillon représentatif de 1.000 personnes interrogées entre le 23 février et le 14 mars 2023 pour l’année 2022. Ainsi, un Français sur deux déclare avoir donné de l’argent à une association de son choix en 2022, un taux quasi similaire à celui d’avant le Covid, qui avait engendré une baisse des dons durant deux années consécutives.

Le montant moyen des dons est de 333 euros par donateur, soit une augmentation de 21,5% par rapport à 2021. Les jeunes âgés entre 18 et 34 ans ont donné presque autant que les seniors, âgés d’au moins 65 ans. Ils sont 55% à avoir réalisé un don en 2022. Les « petits revenus », c’est-à-dire les Français percevant des revenus inférieurs à 15.000 euros nets par an ne sont pas en reste : ils sont 42% à avoir donné malgré des contraintes budgétaires élevées.

Les donateurs s’investissent particulièrement dans les causes liées à la santé et à la recherche médicale : 38% des Français prévoient d’effectuer un don dans ce domaine, suivi de l’aide aux démunis (32% de donateurs) et de la défense des animaux qui rassemble 25% de donateurs, en hausse de 4 points.

2023, une année qui s’annonce difficile

Malgré cette générosité, 2023 s’annonce plus difficile : près de deux donateurs sur cinq comptent donner moins que l’année passée. D’autre part, le nombre de causes soutenues devrait lui aussi diminuer : contre 2,4 causes soutenues en 2022, 2,1 devraient l’être en 2023.

La raison principale de cette prévision est la baisse du pouvoir d’achat, due à la hausse des prix, qui empêche les Français d’envisager des dons du même montant qu’en 2022. 97% des Français considèrent ainsi que l’inflation a réduit leur pouvoir d’achat ces derniers mois. Les hauts revenus sont 80% à avoir donné ou à prévoir des dons en 2023, une légère baisse par rapport à 2022 ou 84% avaient estimé vouloir donner.

Tags:
Apprentis d'AuteuilDonsFrance
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement