Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La prière est une forme d’obéissance

PRAY-WOMAN-CHURCH-shutterstock_1822640993-e1686221597843.jpg

Shutterstock

Peter Cameron - publié le 17/04/23

La prière est une forme d'obéissance, certes, mais une obéissance qui ne rend pas esclave. Explications.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

La prière peut être considérée comme une forme d’obéissance. Le mot « obéissance » vient en effet du latin ob-audire, qui signifie « entendre » ou « écouter ». Obéir, c’est « se soumettre librement à la parole écoutée » [CEC 144]. Cette libre soumission est ce que nous appelons la prière. L’obéissance définit l’attitude même de Jésus devant le Père qui a vécu une vie façonnée par la prière.

Dans la vie quotidienne, chacun est confronté à son « faux-moi », qui s’immisce constamment et prend souvent le dessus. Ce « faux-moi » se caractérise par les masques, les mensonges, les illusions séduisantes, les compromis avec soi-même ou encore des ambitions intimes en désaccord avec Dieu. Le « faux-moi » doit être transformé et les masques enlevés, et la prière est le meilleur moyen pour réussir à faire cela. L’obéissance de la prière cherche à défaire toute trace de désobéissance cachée en soi.

La conscience du besoin d’un Autre

L’obéissance de la prière est très importante car, pour saint Grégoire le Grand : « L’obéissance est le moyen de nous vaincre nous-mêmes, dans notre cœur ». Lorsque l’homme place son cœur devant Dieu dans la prière, en obéissant à ce que Dieu veut pour lui, il commence à changer. L’essence de toute prière en tant qu’obéissance est la conscience que pour être vraiment soi-même, on a besoin d’un Autre. Prendre vraiment conscience de cela, c’est faire de la prière une partie essentielle de sa vie quotidienne.

L’obéissance ne rend pas esclaves, bien au contraire. Elle rend libres de poursuivre Celui pour qui le cœur de tous est fait, et de chercher le bonheur promis par Dieu. L’obéissance est la façon pour l’homme de rester disponible à toute sollicitation de l’Esprit saint

La prière en tant qu’obéissance est la manière dont l’homme peut devenir proactif dans son « oui » à Dieu et à Sa volonté divine. C’est une participation au Fiat de Marie. Comme le disait saint Maximilien Kolbe :

Par l’obéissance, nous dépassons les limites de notre petitesse, et nous nous conformons à la Volonté divine qui nous guide par sa sagesse et sa prudence infinie pour que notre action soit bonne.

Saint John Henry Newman soulignait également le lien entre l’obéissance et la prière : « Vous devez chercher Sa face ; l’obéissance est la seule façon de le chercher. Tous vos devoirs d’état sont obéissance. Tout acte d’obéissance nous rapproche de Celui qui n’est pas loin ».

Découvrez aussi les pensées des saints sur la puissance de la prière nocturne :

Tags:
FoiPrière
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement