Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Deux prêtres catholiques enlevés au Nigeria

NIGERIA

AP/East News

Un homme nigérian en prière.

Cécile Séveirac - publié le 03/05/23

Deux prêtres catholiques ont été enlevés dans le sud du Nigeria le 30 avril 2023. Il s'agit du père Chochos Kunav et du père Ralph Ogigba.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Deux prêtres catholiques ont été enlevés dans la nuit du dimanche 30 avril, rapporte l’agence Fides. Il s’agit du père Chochos Kunav, membre de la congrégation de l’Institut séculier des Pères de Schoenstatt, et du père Ralph Ogigba, curé de l’église Saint-François à Agbara Otor, dans l’État du Delta. « Malheureusement, après une visite à une paroisse voisine, le père Kunav et le père Ogigba ont été enlevés la nuit dernière alors qu’ils retournaient à la paroisse du père Ogigba », indiquent les pères de Schoenstatt dans un communiqué publié le 1er mai.

L’enlèvement se serait produit le long de la route, alors que les deux prêtres marchaient. Aucune information ne permet de savoir qui sont les ravisseurs. Quinze jours plus tôt, un autre prêtre était lui aussi victime d’enlèvement, le père Asomugha, curé dans l’État d’Imo, au sud-est du pays. Il a été libéré après neuf jours de captivité.

Au Nigeria, les enlèvements de prêtres et autres membres du clergé poursuivent leur rythme macabre. Ce pays détient ainsi le sinistre record du plus grand nombre d’enlèvements de chrétiens dans le monde, toutes confessions confondues :  sur les 5.259 chrétiens enlevés en 2022, 4.726 sont nigérians, d’après l’ONG Portes Ouvertes. Le Nigeria représente à lui seul 89% des chrétiens tués.

Un phénomène tristement fréquent

Au nord du Nigeria, les chrétiens sont particulièrement visés, aussi bien par les Peuls pour leurs terres agricoles que par des attaques djihadistes. Un rapport publié en avril 2023 par le Kukah Center, institut de recherche fondé par l’évêque catholique du diocèse de Sokoto, Mgr Matthew Hassan Kukah, dénonce l’augmentation fulgurante des atrocités commises contre les chrétiens de cette région : « Les chrétiens ont été ciblés de manière disproportionnée en termes de marginalisation, d’exclusion et de violence physique », indique notamment ce rapport, qui documente les actes de violence commis contre les communautés chrétiennes avec des statistiques mais aussi des photographies extrêmement difficiles.

« Leur vulnérabilité est aggravée par une privation totale des commodités de base telles qu’un bon accès [aux] routes, à l’eau potable, aux hôpitaux, aux écoles, etc. Les chrétiens sont soumis à la charia, aux massacres, à la conversion forcée à l’islam, aux enlèvements, aux viols, au travail des enfants, à la traite des êtres humains et d’autres atteintes aux droits humains », poursuit-il encore, avant de dénoncer une inaction voire une complaisance « des différentes branches et niveaux du gouvernement » face aux persécutions endurées par les chrétiens.

Nigeria, Birmanie, Haïti… 2022, année sanglante pour les chrétiens :

Tags:
AfriqueenlevementNigeriaPersécutions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement