Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : la gratitude du père Chochos après sa libération

CHOCHOS-KUNAV

schoenstatt.org

Patricia Navas González - publié le 11/05/23

Dans une vidéo publiée le 8 mai 2023, le père Chochos Kunav, enlevé le 30 avril 2023 au Nigeria avant d'être libéré quelques jours plus tard, a tenu à témoigner de sa gratitude envers les personnes qui ont prié pour lui le temps de sa captivité.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Cinq jours en enfer, et pourtant le père Kunav apparaît déjà souriant. Enlevé au Nigeria le 30 avril 2023, ce prêtre membre de la congrégation de l’Institut séculier des Pères de Schoenstatt a été libéré le 4 mai avec le père Ogigba. Il a immédiatement tenu à affirmer sa gratitude à l’égard de toutes les personnes qui avaient prié pour leur libération, avant de les bénir, devant le sanctuaire Schoenstatt de l’archidiocèse d’Ibadan, dans une vidéo publiée le 8 mai.

Merci beaucoup. Je suis tellement reconnaissant pour la liberté que j’ai maintenant après la captivité, qui n’a été rendue possible que par vos prières.

Dieu a entendu les gens adorables qui ont prié pour moi afin de me ramener à cet état de liberté.

Cette vidéo me permet de vous exprimer toute ma gratitude. Je vous promets mes prières afin que Dieu vous protège. Il a fait de vous des anges sous forme humaine priant pour ma délivrance, et je lui en suis très reconnaissant.

Que Dieu vous bénisse et que Notre Mère intercède pour vous. Que Dieu vous bénisse et vous garde. Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Les deux prêtres sains et saufs

Le père Chochos Kunav et le père Ralph Ogigba, curé de l’église Saint-François à Agbara Otor, dans l’État du Delta, ont retrouvé la liberté après cinq jours de captivité, sans avoir été blessés. Le Nigeria est réputé pour sa dangerosité pour les missionnaires dont les enlèvements et les séquestrations sont le lot presque quotidien. En 17 ans, de 2006 à 2023, plus de 50 prêtres ont été enlevés, 16 tués et 12 attaqués au Nigeria, a récemment indiqué la conférence épiscopale nigériane.

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
enlevementNigeriaPrêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement