Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 14 juin |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Renouvellement des vœux de mariage : cinq couples témoignent

mariage-mains

Den Gans / Shutterstock

Claire de Campeau - publié le 14/05/23

Ils ont renouvelé leurs vœux de mariage, devant témoins, au bout de 10 ou 20 ans de mariage. Aleteia a rencontré cinq couples qui, pour des raisons différentes, ont fait bénir à nouveau leur mariage.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

« Je suis la vigne et vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et moi en lui, celui là porte beaucoup de fruits. Car hors de moi vous ne pouvez rien faire. » (Jn 15, 5) Si la vigne est taillée tous les ans pour donner de beaux fruits, le mariage est une bénédiction qui peut être renouvelée chaque matin, mais également lors d’occasions plus spéciales telles qu’une bénédiction lors d’une messe d’action de grâces. 

Il est de coutume de dire qu’il faut renouveler ses vœux de mariage tous les matins. Tout couple marié le confirmera : dans la pratique, cela n’est pas toujours chose facile. La routine mais également les difficultés communes à toute vie maritale, peuvent éroder la force de ce oui prononcé il y a plusieurs années déjà.

L’envie de redire oui à son conjoint survient souvent à l’occasion d’un anniversaire de mariage. Certains couples, à l’image de Delphine et Matthieu, mariés depuis dix ans, y voient « une belle occasion de faire une fête avec des amis proches ».

DelphineTXT.jpg

Isaure et Guillaume, de leur côté, ont souhaité organiser une cérémonie afin de « remercier leurs amis, leurs familles mais aussi remercier Dieu ! » En effet, leur deuxième enfant étant atteint d’une cardiopathie congénitale, il a dû être opéré lourdement dès son plus jeune âge, à plusieurs reprises. Leur début de mariage a donc été fortement éprouvé. Leur fils, Vianney, aujourd’hui âgé de 13 ans, se porte bien. « C’est un petit miracle », souligne Isaure.

Nous désirons témoigner de notre amour devant nos enfants, le redire devant le Seigneur, comme le jour de notre mariage il y a 15 ans.

Au-delà de l’aspect festif, il y a aussi une volonté de témoigner d’un amour durable malgré les épreuves comme l’explique Delphine : « Nous voyons beaucoup de couples se séparer autour de nous ou ne pas s’engager. Nous désirons témoigner de notre amour devant nos enfants, le redire devant le Seigneur, comme le jour de notre mariage il y a 15 ans ».

D’autres couples, tels que Marie et Thibault, souhaitent célébrer leurs 10 ans de mariage en soulignant principalement sa dimension spirituelle. « Nous ne voulions pas que la fête prenne le dessus. Comme le baptême de notre quatrième enfant et la première communion de notre aînée tombaient l’année de nos 10 ans de mariage, nous en avons profité pour faire une demande au prêtre en ce sens. »

Une crise de couple comme déclencheur

IngridTXT.jpg

Pour Fanny et Pierre, c’est une crise de couple qui a été le déclencheur : « L’année de nos dix ans de mariage est arrivée, et avec un tourbillon de colère, d’incompréhensions et de tensions », témoigne Fanny. « Nous n’étions plus en phase avec mon mari. Une crise de couple comme nous n’en n’avions jamais connue. Nous nous sommes demandés si nous allions continuer nos chemins ensemble. Quand il a semblé évident que oui, on s’est dit que renouveler nos vœux serait une bonne idée. Nous voulions nous “ré-engager”, pour se dire que oui on y croit encore et oui on continue. Cela me permettait aussi de remercier le Seigneur pour les bonnes choses et la force qu’il nous a donnée. Notamment un fils, après plusieurs années d’essais pour avoir un enfant. » 

Pour Marie-Lee, enfant adoptée à l’âge de 5 ans en Corée, le cheminement est sensiblement différent. L’occasion s’est offerte à elle lors d’un voyage en Corée offert par son époux, Christian, pour leurs 20 ans de mariage : « Il souhaitait me réconcilier avec mon pays de naissance, devinant l’importance que cela pouvait avoir pour moi, enfant adoptée, en quête de mes origines même si cela me faisait peur. Il a organisé un grand voyage de trois semaines sur place, avec deux de nos enfants. » La Providence ayant mis un prêtre coréen sur leur chemin, ce dernier a fait le voyage avec eux. « Ce prêtre a bouleversé notre vie ! », s’exclame la jeune femme, « C’est un prêtre très marial, arrivé dans nos vies comme une bénédiction. Il nous a paru tout à fait naturel de lui demander de faire bénir notre union le jour de nos 20 ans de mariage ! », s’exclame Marie. Le renouvellement des vœux était une évidence à ce moment précis si fort dans la vie de la jeune femme. 

Une bénédiction par un prêtre ou un diacre, en Corée ou sur un bateau ! 

Une simple bénédiction par un prêtre ou un diacre est possible. Ce fut le choix d’Isaure et Guillaume, qui avaient réuni leurs proches sur un bateau pour fêter leur anniversaire de mariage. Nous avions fait la surprise à notre entourage : « En arrivant, les proches ont compris qu’on allait renouveler nos vœux car nous avions installé une petite table, avec une icône, une croix… Après la bénédiction qui a duré une vingtaine de minutes, nous avons commencé notre fête. C’était parfait ainsi pour nous, même si cela a surpris certains. Pour nous c’était important. » 

IsaureTXT.jpg

Le mariage peut également être béni lors d’une messe dédiée, comme ce fut le cas pour Fanny : « Étant coupé de nos familles respectives, nous avons invité nos amis : notre famille de cœur. Nous étions 13. La célébration s’est déroulée dans la chapelle, juste entre nous. Notre fils et le fils d’amis étaient servants d’autel. Il y a eu une messe d’action de grâce durant laquelle nous avons renouvelé nos vœux de mariage. Nous avions pu choisir quelques textes et chants. Notamment un que nous avions lu lors de notre mariage. » Après la cérémonie, Fanny et Pierre ont décidé de réunir leurs amis dans un domaine loué pour l’occasion : « Cela nous a permis d’échanger sur le couple, la vie, la routine quotidienne. Et surtout de nous rappeler que nous étions tous des couples avant d’être des parents, qu’il fallait être un couple fort pour pouvoir élever les enfants, qu’il fallait plus prendre soin de son couple. »

Le prêtre coréen accompagnant Marie Lee et son époux en Corée leur a permis d’organiser une messe de bénédiction de mariage sur l’île de Sorokto, l’ile des lépreux. « Cette église avait accueilli saint Jean Paul II lors de sa venue en Corée au milieu des années 90. Nous avons fait bénir notre union en costumes traditionnels coréens. Nous étions seuls dans l’église, avec l’immense chance d’être présents sur cette île. »

Thibault.jpg

Marie et Thibault ont de leur côté demandé une bénédiction qui aura lieu au cours de la messe « après le Notre Père, pour bénir les dix années passées ensemble et recevoir des grâces pour les dix années à venir ! ». En sus de l’accompagnement par un prêtre, les amis proches peuvent être des soutiens précieux. Delphine en témoigne : « Nous avons de nombreux échanges avec des amis plus âgés, forts de leur expérience de longue vie maritale. » 

Les grâces de la bénédiction 

Si les grâces de mariage sont envoyées en abondance le jour des noces, celles-ci ne font que revenir tout au long de la vie maritale, surtout quand on les demande ! Fanny ressent comme « un deuxième souffle » à son mariage depuis le renouvellement de leurs vœux : « Nous prenons plus soin de nous deux. Même si cela est sans doute plus possible car notre fils est grand ! Nous avons compris qu’un jour nous ne serons plus que tous les deux et que c’est maintenant qu’il fallait le préparer. Je me suis aussi sentie reconnaissante pour tout ce que j’ai. Souvent on voit ce qui manque et non ce que l’on a. Nous n’avons jamais réussi a avoir de deuxième enfant, alors on s’est investi en tant que oncle et tante dans nos rôles de parrain et marraine, car nous avons eu la chance d’avoir des nièces, des jumelles. J’ai l’impression d’aimer d’avantage mon mari pour ce qu’il est, mon pilier, mon homme, mon amour, mon soutien, mon partenaire. »

Ce temps de renouvellement des vœux semble ainsi être l’occasion de rendre grâce pour les années de mariage passées. Malgré les hauts et les bas de toute vie commune, les époux rendent grâce et comprennent non sans émotion qu’ils se sont renforcés dans l’épreuve : « Après ces moments très durs avec la maladie cardiaque de Vianney, cela nous aidé de nous dire que nous avions réussi à traverser ces croix. Malgré les engueulades, malgré les difficultés, nous sentons l’amour de Dieu et nous avançons. Nous qui étions peu pratiquants, nous sommes aujourd’hui très investis dans notre paroisse. Notre amour mutuel en a été également renforcé, nous avons même eu un petit troisième en 2020 ! », sourit Isaure. 

MarieLeeTXT.jpg

Le contexte bien particulier du renouvellement des vœux de Marie-Lee a permis à son époux de mieux comprendre qui elle était. « Il a, depuis, plus de compréhension, d’empathie et de bienveillance envers moi. Mon mari est un taiseux, un calme. Il a pu mieux comprendre mes angoisses profondes. Ce voyage en Corée et cette bénédiction nous a tant rapproché ! Ce fut providentiel. » 

Rendre grâce et déposer ses intentions pour les années à venir, remercier l’entourage de sa présence aimante et de son soutien, témoigner d’un amour fort devant ses enfants… Quelles que soient les raisons animant ce choix, un renouvellement des vœux maritaux, bien que non prévu en tant que tel par l’Église, est une étape marquante et source de belles grâces selon les différents couples rencontrés. 

Découvrez aussi comment fortifier son mariage avec les couples saints :

Tags:
Mariage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement