Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Cette sainte méconnue fut l’une des premières à vénérer le Sacré-Cœur de Jésus

Lutgarde Belgium

Shutterstock

Annabelle Moseley - publié le 15/06/23

Avec sainte Gertrude de Helfta et Mechtilde de Hackeborn, sainte Lutgarde, mystique du XIIIe siècle, est l'une des premières propagatrices de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus. Cette année, sa fête tombe le même jour que la solennité du Sacré-Cœur.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Comme de nombreux autres saints, sainte Lutgarde de Tongres, mystique belge du XIIIe siècle, n’a pas eu un début de vie très pieux. À l’âge de douze ans, elle entre dans un monastère bénédictin, non parce qu’elle a des dispositions particulières à la vie religieuse, mais parce que sa dot a été perdue dans une transaction commerciale ratée. Pour éviter la honte de la vie célibataire, elle choisit le cloître, qui représentait une alternative socialement digne et acceptable.

Après avoir vécu sa vie religieuse sans aucune piété pendant un certain temps, elle reçoit des visions de Jésus-Christ. Jésus lui montre ses plaies et son côté transpercé. Sa vie en est complètement transformée. 

Lors d’une vision, Jésus l’encourage à demander des grâces. Sainte Lutgarde lui demande alors une meilleure compréhension du latin pour mieux comprendre la Parole de Dieu et après quelques jours, Lutgarde commence à saisir toute la richesse des psaumes, des lectures, des offices et des chants. Elle reçoit également le don de prophétie et la grâce de guérir des maladies avec le simple toucher de sa main. Très vite, elle est noyée de visiteurs. Voyant que ces visites commencent à empiéter sur ses temps de prière, elle demande au Seigneur :  « Pourquoi êtes-Vous allé me faire de telles grâces, Seigneur ? Maintenant, je n’ai presque plus le temps d’être seule avec Vous ! Reprenez-les », et elle ajoute ensuite : « Je vous demande une autre grâce, quelque chose de mieux ! ». Et elle Lui demanda un cadeau bien plus précieux : Son Cœur. 

Tant que l’amour de Votre Cœur sera uni au mien et que je tiendrai mon cœur en Vous.

« Non, c’est plutôt ton cœur que je veux », répondit Jésus. « Ainsi soit-il Seigneur, dit Lutgarde, tant que l’amour de Votre Cœur sera uni au mien et que je tiendrai mon cœur en Vous. […] Car avec Vous comme bouclier, mon cœur est en sécurité pour toujours ». 

Sainte Lutgarde devient ensuite l’une des premières propagatrices de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus. Au cours de sa vie, elle reçut aussi les stigmates et la grâce de léviter miraculeusement, de jeûner héroïquement et de parler avec les saints et les âmes du purgatoire. 

La vie de sainte Lutgarde peut être une vraie source d’inspiration. Comme il est important, en effet, de rechercher du temps seul avec Jésus comme elle l’a fait au cours de sa vie, même si cela veut dire abandonner d’autres bonnes choses pour poursuivre ce plus grand bien. Les autres grâces suivront selon le temps et la volonté de Dieu. Le désir de sainte Lutgarde de recevoir le cœur de Jésus et de Lui donner le sien est le but que chacun devrait poursuivre, à plus forte raison en ce mois de juin dédié au Sacré-Cœur. 

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement