Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 juillet |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Pour la finale, le Stade Toulousain a béni la pelouse… Avec de l’eau de Lourdes

Romain-Ntamack-Stade-Toulousain.jpg

AFP

Romain Ntamack

Cécile Séveirac - publié le 18/06/23

Bénir la pelouse du stade avec de l'eau de Lourdes avant un match de rugby ? C'est le rituel fidèle que suit depuis de nombreuses années le Stade Toulousain, réalisé juste avant la finale du Top 14 face à la Rochelle, le samedi 17 juin. Et visiblement, cela n'a pas desservi le club rouge et noir.

Curieux manège que cet homme en costume-cravate versant le contenu d’une bouteille d’eau sur la pelouse du stade de France, samedi 17 juin. En fait, Jean-Louis Putinier, vice-président du conseil de surveillance du Stade Toulousain, ne tient pas n’importe quelle bouteille d’eau, puisqu’elle provient du sanctuaire de Lourdes.

Un rituel depuis 1989

Ce rituel de la bénédiction des deux en-buts à l’eau de Lourdes est loin d’être nouveau, puisqu’il se perpétue depuis 1989. En 2019, Jean-Louis Putinier confiait à La Dépêche : “J’ai repris, en 2002, le flambeau (de cette tradition) initiée par les femmes des joueurs, dans les années 80. (Celle) d’Hugues Miorin, notamment, avait pour habitude de verser de l’eau de Lourdes sur le terrain avant les matches, pour porter bonheur à l’équipe.”

Depuis, cette tradition est devenue un incontournable lors d’affrontements sportifs comme la Coupe d’Europe ou le Top 14. Juste avant les matchs, un aller-retour au sanctuaire marial s’impose afin de rapporter l’eau de la grotte. Les clubs de Bayonne et de Biarritz sont d’ailleurs eux aussi des habitués de cette tradition. Visiblement, cela n’a pas porté malchance aux joueurs en rouge et noir, bien au contraire. Le Stade Toulousain a en effet remporté la victoire de la finale du Top 14, face à la Rochelle, menant le jeu 29-26 et remportant le 22e bouclier de Brennus. Une victoire permise in extremis par un magistral essai de Romain Ntamack, à quelques minutes de la fin du match.

Tags:
rugbySport
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement