Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

La règle de saint Benoît, le secret pour profiter à fond de ses vacances

Kobieta odpoczywa patrząc na panoramę miasta

Chinnapong | Shutterstock

Marie-Bénédicte Coz - publié le 17/07/23 - mis à jour le 09/08/23

Se centrer sur l’essentiel pendant les vacances permet d’en faire un temps profitable, où que l’on soit et quoi que l’on fasse.

Au terme de « congés », préférons celui de « vacances » qui laisse supposer un espace « vacant » créé par le retrait de ce qui l’emplissait précédemment : métro, boulot, dodo, conduites des enfants et divers engagements. La nature ayant horreur du vide, il est bon de réfléchir à la façon dont on peut combler ce temps, tout en étant comblé soi-même. Aleteia vous livre des pistes pour des « vacances détox », chez soi comme à l’autre bout du monde, en suivant un canevas éprouvé depuis plus de 1500 ans. 

Activités fun, détente, repos… Selon les profils et selon les budgets, toutes ces idées ne sont pas adaptées. En revanche, les dispositions dans lesquelles on prévoit ses vacances ne s’arrêtent pas à ces considérations. Regardons du côté des moines dont le rythme quotidien est si bien organisé qu’ils ne prennent – presque – jamais de vacances : dans la règle de saint Benoît, les journées s’articulent autour de la prière, du travail manuel et de la lectio divina, dans un équilibre parfait. Une déclinaison pour les laïcs pourrait être : 

1Un temps pour le corps

shutterstock_1903417390.jpg

Que vous ayez besoin de récupérer du sommeil, de manger équilibré ou de faire du sport, le rythme quotidien laisse parfois peu de place pour écouter les besoins de son corps. Mettez à profit les vacances pour faire attention à votre santé et accorder une juste attention à « l’enveloppe de votre esprit ». Ce temps accordé à votre corps peut aussi être la place donnée à des activités manuelles exercées seul ou en famille : bricolage et jardinage ont l’avantage de procurer une satisfaction gratifiante une fois terminés. Ces pistes, vécues à plusieurs, sont le creuset de nouvelles relations, sources de joie et de bons souvenirs, plus encore si elles s’inscrivent dans le cadre d’un service ! 

2Un temps pour l’esprit

FEMME QUI LIT UN LIVRE SUR LA PLAGE

Depuis quand n’avez-vous pas ouvert un livre ? Avant de commencer vos valises, laissez vous aller à pousser la porte d’une librairie et à choisir votre lecture de l’été ! La période estivale est aussi le moment propice pour revenir seul, en couple ou en famille sur l’année écoulée, à faire l’analyse de ce qui vous a fait grandir et des difficultés traversées, mais aussi à envisager l’année à venir, les engagements que vous pourriez accepter, les axes dans lesquels vous souhaitez progresser.

3Un temps pour l’âme

shutterstock_1690767523.jpg

En vacances, le premier geste de certains serait de couper leur réveil, afin de savourer une grasse matinée. Pour d’autres, débuter tôt la journée permet de pleinement en profiter. Pourquoi ne pas utiliser cette fonctionnalité de votre téléphone pour vous fixer un rappel quotidien et prendre un temps de prière en début de journée ? Commencez par cinq minutes en lisant les lectures du jour, ce rendez-vous honoré pendant vos vacances sera une bonne habitude prise, en amont même de la rentrée ! 

4Faire de son lieu de vacances un lieu d’accueil

FAMILY-MEAL-DINNER-GARDEN.jpg

Saint Benoît consacre tout un chapitre à la question de l’hospitalité. Le chapitre 53 énonce : « Tous les hôtes qui arrivent seront reçus comme le Christ, car lui-même doit dire un jour : « J’ai demandé l’hospitalité et vous m’avez reçu. » »(Mt 25:35)

Barbecue entre amis, mojitos et apéros en famille illustrent bien l’esprit festif qui signe des vacances réussies. Hôte ou invité, nous attachons souvent aux vacances une dimension d’accueil sans pour autant vouloir être dérangé en dehors de ces créneaux prévus pour être partagés. Pourtant, des vacances chrétiennes ne seraient-elles pas aussi un temps où l’on se laisse surprendre par l’imprévu, qu’il s’agisse de famille ou d’amis s’invitant inopinément, ou simplement d’un enfant qui apporte d’un regard explicite un jeu de société au moment même où l’on voulait simplement savourer son café ? 

5Renouer avec la nature

Webp.net-resizeimage30-8.jpg

Profitez des vacances pour renouer avec une nature que l’on oublie parfois quand on vit en zone urbaine. Or de beaux paysages, sous un timide soleil comme à la « golden hour » – ces courts instants suivant le lever de soleil ou précédant le coucher de soleil, très prisée des photographes – sont des lieux d’émerveillement et de contemplation. Être ainsi en contact avec la nature nous rappelle que nous sommes créés par le Dieu qui mit tout son Amour à élever l’Everest comme à faire éclore la plus simple des pâquerettes. Prendre ce temps pour se mettre en contact de la nature, dans sa simplicité et sa beauté, nous permet de vivre un temps de ré-création où l’on goûte la paix plus que la détente et la joie plus que le plaisir. 

Découvrez aussi ces saints qui nous rappellent l’importance du repos :

Tags:
saint BenoîtVacances
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement