Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Marcel Callo, superstar inattendue des JMJ de Lisbonne

Marcel’s Get involved Lisbonne 2023 Lisbonne Marcel Callo

© Cyprien Viet

Cyprien Viet - publié le 02/08/23

Organisées par le diocèse de Rennes, les animations proposées autour de la figure de Marcel Callo rencontrent un grand succès dans le cadre des JMJ de Lisbonne, avec une affluence dépassant largement les prévisions.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Un jeune militant chrétien victime des nazis en 1945 devenue la « rock-star » des Journées mondiales de la Jeunesse, 78 ans plus tard… Qui l’eut cru? Le bouche à oreille autour du spectacle « Le trésor de Marcel » a été tellement favorable que les organisateurs se voient contraints de refouler du public. En ce mercredi après-midi 2 août 2023, sous une chaleur torride, la salle de 600 places n’est pas capable d’absorber les 1.500 pèlerins qui forment une queue débordant largement dans la rue proche de l’église du Sacré-Coeur de Jésus. Cette démarche intitulée « Marcel’s Get involved », annoncée par une efficace campagne de communication, est destinée au public français mais aussi aux pèlerins internationaux, avec un effort de traduction en anglais et en portugais. 

Outre le spectacle sont organisées une exposition, des tables rondes ou encore des projections de film autour de ce jeune homme profondément chrétien, fiancé, qui partit en Allemagne afin d’évangéliser le monde ouvrier mais qui fut persécuté et mourut en déportation à Mauthausen en 1945. Une plaque de l’exposition évoque la mémoire des 650.000 jeunes travailleurs français qui furent réquisitionnés pour le Service du Travail Obligatoire (STO). À la stupeur des autorités allemandes, ce travail forcé fut un lieu d’évangélisation et de résistance spirituelle, menées par des prêtres mais aussi des jeunes scouts et militants d’Action catholique. Après une ordonnance de 1943 interdisant tout apostolat, certains furent déportés, et 51 d’entre eux perdirent la vie.

Marcel’s Get involved Lisbonne 2023 Lisbonne Marcel Callo

Dans l’ambiance torride et festive des JMJ de Lisbonne, certains pèlerins, d’abord perplexes face à une histoire éloignée des préoccupations de leur époque, se montrent finalement intéressés et émus par cette histoire qu’ils découvrent. Le père Nicolas Guillou, curé de la paroisse rennaise où vécut le bienheureux français, trouve « passionnant » de voir dans ce martyr de la Seconde guerre mondiale une figure pour aujourd’hui, avec ses engagements dans les trois mouvements de son époque et de sa génération : la Croisade eucharistique, le scoutisme et la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC). « Ma vie éclaire ma messe et ma messe éclaire ma vie », écrivait alors celui qui sera béatifié par Jean Paul II en 1987. 

« Marcel parle aux jeunes d’aujourd’hui »

Le père Guillou voit en lui « un modèle d’engagement complet », notamment lorsqu’il part en camp de travail en Allemagne dans une démarche missionnaire. L’officier français constatant sa mort dira avoir vu en lui “le visage d’un saint ». Marcel Callo peut aujourd’hui « guider les jeunes dans leur engagement pour l’Eglise, à la suite du Christ, avec un désir de laisser le Christ rentrer dans leur vie », explique le père Guillou qui invite à relire les lettres de Marcel Callo à sa fiancée Marguerite, des textes « de toute beauté » et chargés de densité spirituelle. 

Il voit dans cette forte affluence des pèlerins un « clin-Dieu » qui montre que « Marcel parle aux jeunes d’aujourd’hui ». Une conviction palpable dans l’enthousiasme de Maylis, Laure et Oriane, qui sont impressionnées par le fait qu’en Allemagne, Marcel Callo ait eu le courage de « créer un groupe de prière dans une prison » et qu’il ait été « puni pour cela ». Ces jeunes filles ont été émues par ses lettres. « Il vient de notre ville, il avait aussi perdu sa soeur dans des bombardements », se souviennent-elles, heureuses de trouver en lui une figure de simple laïc à laquelle elles peuvent s’identifier.

Venu lui aussi de Rennes, Emmanuel apprécie Marcel Callo comme une « figure d’actualité » qui a motivé son diocèse à monter une opération complexe. « Nous sommes 70 bénévoles, avec des acteurs, des musiciens, des  logisticiens, un chauffeur de poids lourd, un car complet spécialement affrété pour l’équipe, une équipe vidéo, son et lumière… Tout a été déployé pour les JMJ! », se réjouit-il, tout en tentant de contenir l’afflux de pèlerins.

Le diocèse de Rennes vit ainsi un « moment fondateur », profitant de la sélection de Marcel Callo parmi les saints patrons des JMJ. Mentionné par le pape François dans Christus Vivit, le jeune martyr incarne ainsi « l’histoire de France » mais se révèle aussi inspirant pour « les jeunes chrétiens » en quête de sens et de racines. 

Les JMJ de Lisbonne, des images de foi et de joie :

Tags:
JMJJMJ de LisbonneMarcel Callo
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement