Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

« J’attends beaucoup de ce voyage » confie François pendant son vol vers Marseille

Pope Francis attends the official welcome ceremony upon his arrival at Marseille

ANDREAS SOLARO | AFP

Le Pape arrive en fauteuil roulant sur le tarmac de l'aéroport de Marignane pour une cérémonie d'accueil en présence d'Elisabeth Borne.

Camille Dalmas - publié le 22/09/23

Pendant la grosse heure de vol que le pape François a passée à bord de l’avion qui l’emmenait à Marseille, le pontife est une nouvelle fois passé dans les rangs de l’appareil pour saluer les journalistes. Le pape, debout et souriant, a profité de ces instants pour donner le ton de ce voyage.

Camille Dalmas, dans l’avion du pape François. Le moment est attendu. Le pape, peu après le décollage, se lève du premier rang où il est toujours assis et remonte les rangées. Arrivé devant les journalistes, il prononce quelques mots pour ‘lancer’ le voyage. « Peu de temps, mais tant de choses [à faire, NDLR] dans cette ville qui est la porte, la fenêtre sur la Méditerranée », a-t-il cette fois-ci déclaré devant les 67 journalistes du monde entier venus couvrir le déplacement du chef de l’Église catholique dans la cité phocéenne. 

Puis vient le temps de les saluer un à un. Une occasion qu’attendent les journalistes pour obtenir quelques informations directement du Saint-Père. Le pape ne répond pas toujours à leurs questions, mais cette fois-ci, il a été plus loquace, en particulier quand il lui a été demandé de réagir à la situation des migrants arrivés ces derniers jours sur l’île de Lampedusa.

« Après les ‘lager’ [les camps] de Libye, ils les jettent à la mer », a-t-il déploré, les yeux humides, à une journaliste qui lui offrait un cliché d’un jeune migrant venant d’Afrique sub-saharienne. Il a aussi critiqué la « cruauté » et le « terrible manque d’humanité » à l’œuvre dans les questions migratoires.

Certains journalistes lui offrent leur livre ou la dernière édition de leur journal – de laquelle, bien entendu, il fait la Une. Une consoeur française choisit de lui offrir  un tableau représentant Lourdes : « Il n’y va pas, donc je lui apporte », nous explique-elle. Mais déjà la baie de Marseille apparaît depuis le hublot, et tout le monde retourne à sa place.

Tags:
FrancePape FrançoisPape François à Marseille
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement