Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 21 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un quart des personnes âgées voit moins sa famille qu’avant

ELDERLY,WOMAN,ALONE

Shutterstock

Anna Ashkova - publié le 28/09/23

C’est le constat que dresse la Fondation Les Petits Frères des Pauvres dans son 8e baromètre publié le 28 septembre 2023. Néanmoins, l’enquête montre clairement une réelle envie chez les jeunes comme chez les personnes âgées de créer et maintenir les liens entre les générations.

La famille demeure un pilier des liens entre les générations. C’est ce qu’affirme le 8e baromètre annuel de la Fondation Les Petits Frères des Pauvres, publié le jeudi 28 septembre 2023, qui s’est intéressé cette année à la nature des liens entre les générations et leur mécanisme de construction. L’enquête est intitulée « Isolement des personnes âgées et liens entre générations » et a été réalisée par l’institut CSA auprès de 1.500 personnes de 60 ans et 1.000 jeunes de 18 à 30 ans. Si elle montre d’abord que la majorité des relations entre générations sont familiales et que 97 % des 60 ans et plus ont des contacts avec leurs petits-enfants, elle précise que malgré cela, un quart des personnes âgées voit moins ses enfants et ses petits-enfants qu’auparavant et plus d’un jeune de 18-30 ans sur deux voit moins ses grands-parents qu’auparavant.

Jeunes et vieux ne sont pas indifférents aux liens qui les unissent

L’éloignement géographique et, pour les plus jeunes, la prise d’indépendance, sont les causes majeures de la diminution des relations intergénérationnelles intra familiales, notent les auteurs de l’enquête, qui recommandent de faciliter la mobilité des seniors. Pour favoriser les liens, les Petits Frères des Pauvres préconisent notamment une tarification spécifique pour les familles élargies (incluant donc les grands-parents) pour les transports, les billets SNCF, les résidences de vacances, les tarifs de musées… 

La crainte de ne pas intéresser l’autre semble parasiter la construction des relations.

Néanmoins, l’enquête montre clairement une réelle envie chez les jeunes comme chez les personnes âgées de créer et maintenir les liens entre les générations. « Non, jeunes et vieux ne sont pas indifférents aux liens qui les unissent. Mieux, ils en attendent davantage. C’est plutôt la crainte de ne pas intéresser l’autre qui semble parasiter la construction des relations », indique la Fondation. Pourtant comme l’a assuré le pape François le 23 juillet 2023 dans son message à l’occasion de la troisième journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées :

« Dieu désire (…) que les jeunes réjouissent le cœur des personnes âgées et qu’ils puisent la sagesse de leurs expériences, comme Marie l’a fait avec Élisabeth. »

Alors il suffit de mettre sa crainte de côté et aller vers l’autre, d’autant plus qu’il existe de nombreuses manières d’aider un proche âgé à ne pas sombrer dans la solitude. Il faut juste faire le premier pas !

Douze pensées des grands saints sur la vieillesse :

Tags:
Famillepersonnes ageesvieillesse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement