Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi les mariés sont-ils placés au seuil du chœur ?

MARIAGE

Pascal Deloche / Godong

Valdemar de Vaux - publié le 11/10/23

L’anneau n’est pas le seul signe de l’Alliance que les mariés concluent et qui reflète celle de Dieu avec son peuple. La liturgie elle-même l’évoque de manière très concrète dans l’emplacement réservé à leurs fauteuils.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Saviez-vous que la place des fauteuils des mariés à l’église, le jour de leur mariage, est en fait toute symbolique ? Traditionnellement, les fauteuils des époux sont disposés au seuil du chœur pendant la messe de mariage. Un lieu qui est spatialement à la jonction entre l’assemblée et le sanctuaire où est célébré le Sacrifice. L’architecture actuelle des églises marque peu cette séparation entre les deux espaces, quand l’art médiéval intégrait un jubé et l’art baroque une grille ouvragée. Dans un livre essentiellement consacré à la liturgie post-conciliaire, L’Esprit de la liturgie de Paul VI, le père Jean-Baptiste Nadler rappelle le sens symbolique de la place des mariés. Si le sanctuaire est le lieu de Dieu et la nef celui de son peuple, leur point de jonction n’est autre que celui de l’Alliance. 

Durant la messe de mariage, l’alliance entre les époux, reflet de celle conclue par Dieu avec ses créatures, est ainsi manifestée par deux signes visibles et concrets : l’anneau et l’assise. Les mariés, à l’avant de l’assemblée, tournés comme elle vers le Seigneur qui vient comme le soleil du matin à l’orient, sont pour tous un signe. Les noces célébrées sont en effet à la fois le rappel que Dieu ne cesse de vouloir s’allier avec chacun des membres de son peuple qu’est l’humanité, et la préfiguration du festin de l’Agneau, après le retour du Christ dans la gloire. 

Des mariés aux premières loges

Pendant la messe, « leur » messe pourrait-on dire, puisqu’ils sont honorés des premières loges, les époux peuvent ainsi méditer sur la fidélité de Dieu dont l’amour est constant malgré les égarements des hommes. Une fidélité qu’ils sont appelés à vivre et que le prêtre demande au Seigneur en bénissant les alliances :

Seigneur, notre Dieu, toi qui as fait Alliance avec nous par Jésus Christ, bénis maintenant ces alliances et donne à ceux qui les porteront à leur doigt de se garder toujours une parfaite fidélité.

La méditation des mariés peut aussi s’appuyer sur un verset biblique, tiré des psaumes, qui donne une autre interprétation de la position des fauteuils. Au seuil du chœur où Dieu se rend présent, les époux manifestent ainsi leur envie de rester auprès de Lui : « Oui, un jour dans tes parvis en vaut plus que mille. J’ai choisi de me tenir sur le seuil, dans la maison de mon Dieu, plutôt que d’habiter parmi les infidèles » (Ps 83, 11).

découvrez aussi les quinze qualités de l’amour selon saint Paul :

Tags:
LiturgieMariage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement