Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Traditions de l’Avent : une neuvaine colombienne

CHRISTMAS

Smileus - Shutterstock

Magnificat - publié le 16/12/17

Pendant l'Avent, Aleteia partage avec vous des traditions de Noël. En Colombie, une neuvaine est lancée chaque année à partir du 16 décembre. Une préparation active qui rassemble amis et voisins devant la crèche.

A partir du 16 décembre, à la nuit tombée, les Colombiens ont l’habitude de prier autour de la crèche. Il peut s’agir d’une simple prière familiale, mais le plus souvent, c’est l’occasion de se réunir avec des amis ou des voisins.




Lire aussi :
Traditions de l’Avent : les messes au « chant du coq »

Ainsi, chaque soir, des groupes à géométrie variable se forment pour prier et chanter en se réunissant, au gré des jours, dans une famille différente, ce qui occasionne des déplacements et beaucoup de rencontres. Chaque groupe constitue sa propre prière, plus ou moins développée et élaborée, où le chant occupe une grande place.

En Colombie, même dans les villes de montagne, il ne fait jamais vraiment froid, aussi arrive-t-il que des groupes se constituent à l’extérieur, sur une place, auprès d’une statue dans la rue, devant une église. La prière et les chants très joyeux, qui appellent la venue du Seigneur, se répandent dans les villes et les villages.




Lire aussi :
Traditions de l’Avent : la joie de Noël se partage de mille manières

La prière terminée, les personnes présentes partagent une collation légère faite de petits pains fourrés à la viande et aux légumes, appelés empanadas, qui constituent un des éléments de base de la cuisine colombienne.

Cette tradition très vivante fait de l’Avent un temps d’ouverture à Dieu et aux autres, dans le partage de choses simples et essentielles : la prière et la nourriture.

Retrouvez cette histoire dans le Compagnon de l’Avent 2017 de Magnificat.

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement