Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 20 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Mon Carême Laudato si’ : défi n°5, refuser le superflu

SHOPPING

Imtmphoto - Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/03/19

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, refuser le superflu.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

En ai-je vraiment besoin ? Vous vous êtes peut-être déjà posé la question avant de craquer pour un nouveau téléphone ou une énième petite robe. S’interroger sur votre notion de besoin, c’est ce que vous propose Aleteia pour cette nouvelle journée de Carême. Apprenez à dire non au superflu qui encombre votre vie, votre esprit, votre relation aux autres… et à Dieu !

Se consacrer davantage à l’Essentiel

L’aumône est un des trois « piliers » du Carême avec la prière et le jeûne. Nous pouvons certes donner de l’argent. Mais nous pouvons aussi faire un inventaire de tout le superflu présent dans notre quotidien afin de le réduire — voire de s’en débarrasser — et de se consacrer davantage à l’Essentiel.


WATER TAP

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°1, bien gérer ma consommation d’eau


LIGHT

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°2, contempler la Création


ECOLOGY

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°3, adopter (vraiment) le tri sélectif


HANDS,COMFORT

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°4, réfléchir à la place des plus fragiles dans sa vie

15 conseils bibliques pour être heureux

Tags:
Carême
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement